ppt : #linguistique #appliquée et demande #socioéconomique

https://www.academia.edu/35261372/Utilisation_de_donn%C3%A9es_num%C3%A9riques_exp%C3%A9rientielles_en_discours_sp%C3%A9cialis%C3%A9s_deux_exemples_dans_le_domaine_du_tourisme_et_de_l_oenologie

Utilisation de données numériques expérientielles en discours spécialisés : deux exemples dans le domaine du tourisme et de l’oenologie

La constellation de projets Words4Wine développée et pilotée par Laurent Gautier, Professeur de linguistique appliquée à l’Université de Bourgogne-Franche-Comté, fait suite à la définition des six grandes politiques d’enseignement et de recherche de l’Université de Bourgogne. L’une d’entre elle étant la Vigne et le Vin, les activités de recherche portant sur ce domaine n’ont pu que connaître une expansion sans précédent. Dans ce cadre politique et régional favorable, un certain nombre de projets interdisciplinaires mêlant sciences du langage, informatique et disciplines d’application se sont concrétisés à travers des financements nationaux et européens. La présente communication met tout d’abord en avant l’apport des discours numériques en détaillant les spécificités de ces derniers et les nouvelles méthodologies à mettre en œuvre pour les analyser ainsi que l’intérêt qu’ils offrent si ce n’est pour la linguistique en général, a minima pour les linguistes de spécialité. De l’avènement du Web 2.0 à l’analyse de sémantique sensorielle de discours numériques expérientiels du vin, deux projets de la Maison des Sciences de l’Homme concrétisent la démonstration : TouristYou et AdWine. Le premier est la concrétisation de projets de recherche de grande envergure et de collaborations avec le monde socio-économique pour la thématique du tourisme. Fort de cette ossature, le projet TouristYou by E-Greeters vise à révolutionner le monde du tourisme en injectant une dose d’authenticité dans ses discours hautement institutionnalisés et en remettant l’utilisateur au centre du dispositif. Ce faisant une application mobile a été développée par les équipes de la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon (USR CNRS-uB 3516) qui lie analyse sémantique à haut degré de granularité, cartographie et intelligence artificielle. Le second projet présenté est AdWine, un système de recommandation intelligent pour le vin et la gastronomie des laboratoires TIL (4182) et Le2i (UMR CNRS 6306), lauréat d’un appel à projet du CVT Athéna. Fondé sur un outil de recommandation intelligent, l’application vise à faire coïncider le langage et la terminologie experts et des professionnels à ceux des consommateurs pour aboutir à une recommandation d’un vin à partir du profil spécifique de l’utilisateur consommateur. En conclusion de cette communication, un retour sur l’apport des recherches interdisciplinaires à sortie socio-économique démontre tout l’intérêt de tels programmes de recherche pour les mondes académiques et socio-économiques d’un territoire donné.

 

 

 

Publicités

Le discours professionnel du guide-conférencier comme marqueur d’identité de l’institution touristique

Communication, colloque ICIP2014, Neuchâtel, 21-22 novembre 2014

Olivier Méric / Laurent Gautier

La notion de relativisme linguistique absolu dérivant de l’hypothèse de Sapir-Whorf (1936) poussée à l’extrême conduit à associer au sujet parlant tel que le considère Mondzain (2005, 19) un discours univoque qui, comme une empreinte digitale, serait représentatif de son identité. Accepter cette double hypothèse conduit ainsi à prôner l’existence d’autant de discours, et donc d’identités, que d’individus. Cherchant à éviter l’écueil d’un tel modèle basé sur la différenciation absolue où chaque interprétation est recevable, la communication proposée a pour objectif de vérifier l’hypothèse selon laquelle, au travers de l’analyse de discours, le regroupement par analogie, basé sur la récurrence des caractéristiques inhérentes à un type de discours professionnel contextualisé tel que défini par Petit (2010), peut déboucher sur la mise au jour des éléments constitutifs d’un moule discursif propre à une pratique professionnelle. C’est dans ce cadre, garant d’une forte identité institutionnelle, que le professionnel en question pourrait naturellement s’identifier et s’exprimer.

Pour apporter des éléments de réponse à cette question, il a été compilé un corpus composé de la transcription d’enregistrements de guides-conférenciers en situation de visite commentée au Musée des Beaux-Arts de Dijon. Ce corpus représente l’expression de leurs différentes activités professionnelles au sein d’une interaction sociale authentique avec un groupe de touristes lors de visites spécifiques de l’institution.

L’analyse quantitative et qualitative de phénomènes distribués de manière homogène dans les différents textes constituants le corpus d’étude – tels que les occurrences et les concordances des formules langagières (Wray, 2009), les fréquences des associations de plusieurs mots (N-gram) et les mots-clés obtenus par comparaison avec un corpus de discours général comme « FrTenTen12 » – produit une quantité suffisante de similitudes nécessaires pour établir les caractéristiques du moule discursif postulé. En suivant Mauricio Beuchot (2009, 46), pour qui l’herméneutique analogique prédique l’importance des similitudes dans le respect des différences et si l’on appelle « interprétation » le résultat de l’analyse textuelle, il semble possible de créer sur cette base un groupe « d’interprétation » représentatif du groupe social auquel les professionnels pourraient s’identifier sans nier pour autant leur singularité. En effet, classer, par analogie, le discours produit dans ce groupe d’interprétation, garantit au professionnel une identité bien définie par le moule institutionnel : celle des guides-conférenciers de visites commentées.

Bibliographie :

Beuchot Mauricio, (2009), tratado de hermenéutica analógica. Hacia un nuevo modelo de interpretación, 4e ed., Mexico, Mexique.

Mondzain, Marie-José (2005), « Les images parlantes,  » dans Les images parlantes, éd. M. Gagnebin, Seyssel : Champ Vallon, 13-28.

Petit, M., (2010), Le discours spécialisé et le spécialisé du discours : repères pour l’analyse du discours en anglais de spécialité, E-rea [En ligne], disponible à http://erea.revues.org/1400 (dernier accès le 30/09/2013); DOI : 10.4000/erea.1400

Whorf Benjamin Lee (1936), “A linguistic consideration of thinking in primitive communities” dans Language, Thought and Reality, edited by Jhon B. Carroll, the MIT press, Cambridge, Massachussetts

Wray Alison (2009), « Future Directions in Formulaic Language Research », Journal of Foreign Languages, Vol. 32, N°6

CfP : The pragmatics of tourist communication – strategies of adaptation

Panel proposal for the 14th International Pragmatics Conference

(Antwerp, July 26 – 31 2015)

 

Gudrun HELD (Salzburg)

 

The pragmatics of tourist communication – strategies of adaptation

 

 

As one of the most influential branches of global economy, tourism is established and maintained by an overwhelming amount of communication practises, which have not yet been in the focus of linguistic research. Apart from some studies in the discourse analytical perspective (cf. Thurlow/Jaworski 2010), neither the increasing variety of text genres often produced in multimodal dimensions nor the different strategies of representation and promotion of places as destinations have systematically attracted the attention of linguists.

Being discursive in nature, however, the tourist industry is continuously creating and differentiating a cross-medial and mostly promotional text culture, which connects continents, cultures and people. It virtually moves the world, triggering multiple processes of transformation, so that a remote place is perceived as home, natural circumstances become special attractions, persons are presented as hosts or visitors; authentic identities and routines turn into extraordinary goods in a global event market, where vacation and travel function as desired consumption products.

Tourist communication is thus responsible for what Urry 1990 calls “the tourist gaze”, i.e. the global perspective under which locations are “looked at” by streams of people “on the move”. Previously transformed into spectacular ‘sights’ by different symbolic enactments places become objects of imagination, rich of emotional charge, which in turn generate further communicative potential. Therefore, images as mental constructions and visuals as actual iconic reproductions play a fundamental role in tourist communication: they are connected to each other in a complex and constant relation of adaptation, variation and change. This communicative and multimodal textual area strongly influences language use, so that the “language of tourism” (Dann 1996) can be considered a variety with special features, which is worth studying from a pragmatic view-point.

Starting from the assumption that the language of tourism displays special forms of adaptability, the panel aims to discuss different genres, textual practises and communication forms. The attention will be focused on variation and change, concerning both textual structures and the use of codes and modes, mainly considering how language and speech acts adapt to:

  • actors and agents (hosts vs. guests; and their cultures, ideologies, customs, beliefs, focus interests, life-styles, leisure-preferences, etc.)
  • destination building and destination branding (image-components, geo-political positioning, market competition, reactions to political events and nature catastrophes; socio-cultural development; historical implications, stereotypes; etc.)
  • traditional, emergent and innovative text-genres, text-forms and text-features;
  • use in Old and New Media; effects of re-and cross-mediation;
  • intra-, inter-cultural and cross-medial campaigns
  • text-functions and communicative styles according to the interplay of information, persuasion and representation;
  • technologically enabled multimodality, semiotics and coding (design, visual, symbols, icons …);
  • globalisation trends (‘non-places’; circuits, traffic/transportation means; transnational institutions and touristic infrastructures)

 

Within these suggestions a special focus can be put on the specific role of language

  • in displaying its imagery potential;
  • in the interaction and interface with other semiotic resources;
  • in processes of « languaging » (Dann 1996:184), lingua-culturing or linguistic landscaping;
  • in conditions of language contact, language switching and translation, etc.

 

All kinds of theoretical frameworks and methodological approaches to any form of tourist communication are welcome. Actual examples – possibly with visual support – should make the panel a colourful and lively journey into the multiplicity of tourist places and their different pragmatic rendering.

 

 

Bibliography:

 

Santulli, Francesca/ Antelmi, Donella/ Held, Gudrun: Pragmatica della comunicazione turistica. Roma, Editori Riuniti 2007/ 20092.

Dann, Graham M.S.: The language of Tourism. A Sociolinguistic Perspective. Wallingford UK, CAB International 1996.

Thurlow, Crispin/ Jaworski, Adam: Tourism Discourse. Language and Global Mobility. Houndmills, Palgrave Macmillan 2010.

Urry, John: The Tourist Gaze. London, SAGE 1990.

 

 Contact : Bachleitner-Held Gudrun <Gudrun.Bachleitner-Held@sbg.ac.at>

Craiova (Romania), TradSpe – 26-28 november 2013

Contextes culturels et cognitifs dans la traduction/adaptation du discours des guides touristiques

 Laurent GAUTIER et Olivier MERIC (uB/TIL EA4182)

Mots clefs : discours spécialisés, tourisme, interactions, frames

La communication proposée s’inscrit dans le cadre d’un projet européen (appel KA2) actuellement développé par des partenaires universitaires et de prestation de service dans huit pays de l’Union européenne. Intitulé Tell Me A Story (TMAS), il a pour objet le discours des guides touristiques dont il vise à améliorer les compétences multilingues par le biais d’une initiation-incitation à l’acquisition de nouvelles compétences communicatives centrées sur des histoires/légendes/anecdotes liées à un choix ciblé de villes. Parmi les problèmes rencontrés pendant la première phase d’appréhension des discours en question, on s’arrêtera ici sur la part revenant aux contextes culturels et cognitifs dans la construction interactionnelle de l’objet « visite guidée » pour envisager leur passage d’une langue-culture à une autre lors de la visite en langue étrangère.

L’exposé commencera par une brève présentation du projet, ses objectifs et les méthodologies mises en place pour les atteindre. Ce faisant, on attachera une attention particulière à la question des corpus (constitution, exploitation) et aux cadres théoriques propices à l’analyse de telles données (tout particulièrement la linguistique interactionnelle et le modèle proximité/distance).

Dans un deuxième temps, la discussion portera sur les deux dimensions retenues et leurs répercussions lors de la traduction : l’ancrage des objets de discours (monuments, spécialités ou produit immatériel comme les Climats de Bourgogne) dans un contexte culturel donné laissant des traces tangibles dans les formes de verbalisation (terminologie, noms propres) et les segments de savoir associés qui ne sont pas forcément verbalisés, mais relèvent des scénarios évoqués par les guides et devraient idéalement être décodables par les visiteurs.

La communication s’achèvera par quelques remarques touchant aux conséquences didactiques pouvant être tirées du projet pour l’enseignement de telle « langue du tourisme ».

Références bibliographiques

Gautier, Laurent, 2012. Pour une approche linguistique intégrative des discours spécialisés. Document de synthèse méthodologique en vue de l’habilitation à diriger des recherches. Paris : Université Paris-Sorbonne.

Gotti, Maurizio, 2008. Investigating Specialized Discourse. Bern : Peter Lang.

Gunnarsson, Britt-Louise, 2009. Professional Discourse (= Continuum Discourse Series), London : Continuum.

Koch, Peter/Österreicher, Wulf, 2011. Gesprochene Sprache in der Romania. Französisch, Italienisch, Spanisch (= Romanistische Arbeitshefte ; 31), Berlin : de Gruyter.

Petit, Michel, 2010. « Le discours spécialisé et le spécialisé du discours : repères pour l’analyse du discours en anglais de spécialité » in E-rea 8,1, 1-15.