Quand le numérique a besoin de linguistique et de sémantique !

Quand le #numérique a besoin de #linguistique et de #sémantique !

Pour s’en convaincre, lisez le compte rendu et visionnez le ppt du VitagoraCafé du 20 juin avec #CVTAthena #CNRS autour de #adwine #smartad#words4Wine

Un projet de #MSHDijon Université de Bourgogne développé par Laurent Gautier Cyril Nguyen Van et Christophe Cruz

Lien ici.

Publicités

La terminologie du vin au prisme des corpus oraux de dégustation / présentation (français-allemand) : entre émotions, culture et sensorialité

Publication de l’article rédigé avec Matthieu Bach pour Etudes de #Linguistique Appliquée 188, coordonné par Julien Longhi :
 
La #terminologie du #vin au prisme des #corpus #oraux de #dégustation / #présentation (français-allemand) : entre #émotions, #culture et #sensorialité
 
Version pre-print intégrale disponible ici.
Nouvelle brique au projet #Words4Wine développé à la MSH de Dijon par plusieurs de mes doctorants !
 
Résumé : Cet article vise à interroger et illustrer les apports de larges corpus oraux authentiques pour l’étude de la terminologie d’un domaine « flou », celui de l’œnologie, dans une approche contrastive français-allemand. D’un point de vue théorique, il s’agit tout d’abord de s’arrêter sur la nécessaire redéfinition de plusieurs principes de la terminologie traditionnelle en interrogeant le rôle de l’usage des termes, leur construction prototypique et leurs dimensions extra-techniques. D’un point de vue pratique, on discute ensuite, à partir du cas spécifique des données mobilisées, les contraintes pesant sur la collecte d’un corpus approprié. La dernière partie propose trois études de cas illustrant le fonctionnement de cette terminologie dans le corpus en question.

ppt Terminologie et corpus pour les (apprentis) traducteurs : un double-aller retour ?

ppt online : #Terminologie et #corpus pour les (apprentis) #traducteurs : un double-aller retour ?
 
Prononcée pour le colloque fêtant les 20 ans de la formation en #traduction #spécialisée de l’Université de Craiova, cette présentation aborde le rôle des #corpus, au sens de la linguistique corpus, dans l’évolution de la #terminologie et de son rôle dans la #formation des traducteurs. Elle plaide pour un usage systématique de ces derniers, à tous les stades du processus de traduction, pour sortir les termes de leur isolement systémique et les aborder, en termes de #lexique-grammaire, au sein de segments stabilisés, voire fossilisés.
 
#corpus #terminologie #traduction #formation #phraséologie #patterns
 

Using semantic resources for “communicative wine profiling”

ppt online: Winespeak revisited  (2) – Using semantic resources for “communicative wine profiling”
 
This 2nd part of a lecture given at the School of Wine and Spirits Business in Dijon (BSB) focusses on three case studies around the notion of « communication wine profiling ». It is based on four assumptions presented and discussed in details in the 1st part: (i) the are major zones of semantic and cognitive uncertainty in winespeak leading to (ii) a communicative gap(s) between experts and non-experts, especially consumers, (iii) wine terminology is characterized – besides the technical (organoleptic) dimension – by additional levels of meaning (emotional, expressive and evaluative components) and (iv) representing/conceptualizing wine descriptors is prototype-based. Taking these aspects into account, adapting winespeak to consumers’ profiles and expectations is defined here as communicative wine profiling. The 1st case study presents results from an on-going research project on the categorization and description of the French sparkling wine Crémant de Bourgogne. The second one gives insights into an hybrid wine recommandation tool combining expert ontologies with consumers’ vocabulary profile. The last one discusses the communication strategies of the Brasilian espumante sectors to promote these sparking wines with or without references to prototypical Champagne-centered terminology.
 
#semantics #cognition #wine #terminology #pragmatics #communication
 

#Winespeak revisited – Naming #sensory #impressions in #wine #communication from a semantic perspective

new presentation online

https://www.academia.edu/36268570/Winespeak_revisited_Naming_sensory_impressions_in_wine_communication_from_a_semantic_perspective

This is the first part of a 6 hours lecture given at the School of Wine and Spirits Business in Dijon (BSB). It aims at discussing the challenges of wine communication, among experts and between experts and consumers, from a the perspective of cognitive semantics. It this focusses on the semantics of wine descriptors.

It first contextualizes the research questions by showing that questions of meaning in winespeak are at stake in many academic subfields and is discussed even by wine writers. It then outlines the practical and theoretical aims of the presentation. The third section gives a structured overview of the four discourse level involved in wine communication and distinguishes between (i) legal and institutional discourse, (ii) prescriptive discourse, (iii) prescriptive and (iv) commercial and marketing discourse. On this basis, the next two sections discuss the holistic methodology used to achieve the mentioned goals in several projects, with a special focus on data mix and give insights in first results linked to the notion of minerality in wine.

https://www.academia.edu/36268570/Winespeak_revisited_Naming_sensory_impressions_in_wine_communication_from_a_semantic_perspective

ppt : #linguistique #appliquée et demande #socioéconomique

https://www.academia.edu/35261372/Utilisation_de_donn%C3%A9es_num%C3%A9riques_exp%C3%A9rientielles_en_discours_sp%C3%A9cialis%C3%A9s_deux_exemples_dans_le_domaine_du_tourisme_et_de_l_oenologie

Utilisation de données numériques expérientielles en discours spécialisés : deux exemples dans le domaine du tourisme et de l’oenologie

La constellation de projets Words4Wine développée et pilotée par Laurent Gautier, Professeur de linguistique appliquée à l’Université de Bourgogne-Franche-Comté, fait suite à la définition des six grandes politiques d’enseignement et de recherche de l’Université de Bourgogne. L’une d’entre elle étant la Vigne et le Vin, les activités de recherche portant sur ce domaine n’ont pu que connaître une expansion sans précédent. Dans ce cadre politique et régional favorable, un certain nombre de projets interdisciplinaires mêlant sciences du langage, informatique et disciplines d’application se sont concrétisés à travers des financements nationaux et européens. La présente communication met tout d’abord en avant l’apport des discours numériques en détaillant les spécificités de ces derniers et les nouvelles méthodologies à mettre en œuvre pour les analyser ainsi que l’intérêt qu’ils offrent si ce n’est pour la linguistique en général, a minima pour les linguistes de spécialité. De l’avènement du Web 2.0 à l’analyse de sémantique sensorielle de discours numériques expérientiels du vin, deux projets de la Maison des Sciences de l’Homme concrétisent la démonstration : TouristYou et AdWine. Le premier est la concrétisation de projets de recherche de grande envergure et de collaborations avec le monde socio-économique pour la thématique du tourisme. Fort de cette ossature, le projet TouristYou by E-Greeters vise à révolutionner le monde du tourisme en injectant une dose d’authenticité dans ses discours hautement institutionnalisés et en remettant l’utilisateur au centre du dispositif. Ce faisant une application mobile a été développée par les équipes de la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon (USR CNRS-uB 3516) qui lie analyse sémantique à haut degré de granularité, cartographie et intelligence artificielle. Le second projet présenté est AdWine, un système de recommandation intelligent pour le vin et la gastronomie des laboratoires TIL (4182) et Le2i (UMR CNRS 6306), lauréat d’un appel à projet du CVT Athéna. Fondé sur un outil de recommandation intelligent, l’application vise à faire coïncider le langage et la terminologie experts et des professionnels à ceux des consommateurs pour aboutir à une recommandation d’un vin à partir du profil spécifique de l’utilisateur consommateur. En conclusion de cette communication, un retour sur l’apport des recherches interdisciplinaires à sortie socio-économique démontre tout l’intérêt de tels programmes de recherche pour les mondes académiques et socio-économiques d’un territoire donné.

 

 

 

ppt en ligne : La comparaison de corpus parallèles / comparables pour l’approche des macrostructures : les discours de conjoncture économique

Communication en ligne présentée le 24.11.2017 à la journée « Corpus, traduction et TAO »

La présentation vise à discuter, à partir du cas des discours de conjoncture économique (BCE, banques centrales « nationales », instituts de conjoncture) l’apport croisé potentiel des corpus comparables et parallèles pour produire des ressources mobilisables pour le traducteur financier professionnel.

https://www.academia.edu/35244314/La_comparaison_de_corpus_parall%C3%A8les_comparables_pour_l_approche_des_macrostructures_les_discours_de_conjoncture_%C3%A9conomique

 

 

Présentation : La sémantique sensorielle peut-elle être autre chose qu’une sémantique expérimentale ?

Présentation disponible en ligne :

 

https://www.academia.edu/34648475/La_s%C3%A9mantique_sensorielle_peut-elle_%C3%AAtre_autre_chose_qu_une_s%C3%A9mantique_exp%C3%A9rimentale_

[Objectifs et problématique] La question au centre de la proposition est celle de savoir quel(s) cadre(s) sémantique(s) théorique(s) est / sont le(s) mieux à même de rendre justice aux contraintes génériques qui pèsent sur les terminologies sensorielles – à commencer, ici, par la terminologie œnologique. Il s’agit en effet de tenir compte de deux aspects particuliers : d’une part la dimension expérientielle de ces termes (Dubois 2009) – où expérience doit être entendu au sens très concret de l’expérience de dégustation – et, d’autre part, la dimension éminemment subjective de ces expériences que la recherche d’une intersubjectivité partagée – comme sous-bassement définitoire – cherche à contourner ou, à tout le moins, à réduire autant que faire se peut (cf. les panels entraînés en analyse sensorielle, Dacremont 2009). La thèse défendue ici est que seule une sémantique que nous qualifions d’expérimentale – c’est-à-dire reposant sur des données non intuitives et non introspectives produites en situation contrôlée – peut permettre de relever ce défi.

[Corpus] La démonstration reposera sur un corpus de données précisément expérimentales produites dans le cadre d’un projet interdisciplinaire autour du descripteur minéral/minéralité (pour les vins blancs) qu’il s’agira de croiser et faire dialoguer (Gautier / Le Fur / Robillard 2015). Ce corpus comprend ainsi :

  • des réponses à des questions ouvertes posées à des consommateurs et des professionnels sans stimulus;
  • des descripteurs produits par un panel entraîné, donc avec stimulus ;
  • des entretiens semi-dirigés réalisés auprès des producteurs des vins testés par le panel mentionné ci-dessus et abordant, à un niveau général, leur « philosophie » de vigneron et à un niveau plus resserré, leur rapport à la minéralité.

[Méthodologie] Méthodologiquement, l’analyse recourt tout à la fois aux méthodes quantitatives de la linguistique de corpus et de la fouille de données pour aborder chacun des corpus individuellement et en interaction et aux méthodes qualitatives de la sémantique cognitive, en particulier les notions de prototypes, d’air de famille ou encore de blending. L’objectif est de montrer comment une démarche se voulant holistique permet de reconsidérer le travail définitoire et le statut et la forme même de la définition terminologique.

 

Références citées :

– Dacremont, Catherine, 2009. « Analyse descriptive : Comment le praticien de l’évaluation sensorielle construit-il une terminologie sensorielle ? » In : Beltran-Vidal, Danièle (Ed.). Les mots de la santé (2). Affaire(s) de goût(s), Lyon : Université Lumière-Lyon II, 163-174.

– Dubois, Danièle (Ed.), 2009. Le sentir et le dire. Concepts et méthodes en psychologie et linguistique cognitives, Paris : L’Harmattan.

– Gautier, Laurent / Le Fur, Yves / Robillard, Bertrand, 2015. « La ‘minéralité’ du vin : mots d’experts et de consommateurs » In : Gautier, Laurent / Lavric, Eva (Eds). Unité et diversité dans le discours sur le vin en Europe, Wien : Peter Lang.

 

 

Mots-clefs : terminologie, sensorialité, descripteur, sémantique, cognition

Le continuum lexique-grammaire en genre spécialisé à partir de corpus maison

Nouvelle présentation online :

https://www.academia.edu/33280191/Le_continuum_lexique-grammaire_en_genre_sp%C3%A9cialis%C3%A9_%C3%A0_partir_de_corpus_maison

Colloque CILC2017 – Université Paris-Diderot (P7) – 31 mai – 2 juin 2017

[Problématique et objectifs] La proposition, qui s’inscrit dans l’axe 5 de l’appel « Corpus, études contrastives et traduction » vise à interroger l’apport des corpus spécialisés maison (Loock 2016a, b) pour la mise au jour, pour la traduction professionnelle et la formation de traducteurs, des patrons lexico-grammaticaux inhérents à des moules textuels (Gautier 2009) hautement contraints, en langue(s) traduite(s). On discutera en particulier, à la suite de Kübler/Gledhill (2016 : 75), l’idée selon laquelle l’interrogation systématique de corpus homogènes permet d’aboutir à une représentation holistique vérifiée des interactions entre lexique et grammaire, surtout quand chacune des deux composantes est mise en œuvre à travers des répertoires (très) réduits par rapport aux possibilités offertes par le système linguistique considéré. Ces patrons peuvent en effet représenter pour le traducteur  un « sous-texte » à partir duquel les choix de traduction se feront de manière « naturelle » à l’interface entre contenus conceptuels du texte à traduire et mise en mots et en textes.

[Données] Cette problématique sera instanciée ici par un corpus clos, compilé manuellement, et composé des conférences de presse de la Banque Centrale Européenne 2015 et 2016 dans leur version originale en anglais (19.883 mots) et dans leurs traductions en français (23.931 mots), allemand (19.810 mots) et néerlandais (21.324 mots). Par-delà son caractère de prime abord parallèle (Teubert 1996), chacun des sous-corpus sera envisagé pour lui-même, comme corpus de langue traduite, la comparaison avec l’original ne jouant, méthodologiquement, qu’un rôle périphérique.

[Méthodologie] On partira tout d’abord de la fréquence des termes N pour en interroger systématiquement les combinatoires, en particulier verbales, afin de dresser un inventaire systématique par langue des structures argumentales dans lesquelles ils s’inscrivent. Ce faisant, la dimension formulatoire, indispensable au traducteur pour la fluidité de son texte, sera mise en avant en particulier pour les langues, allemand et néerlandais en tête, qui jouent sur l’emploi de N prédicatifs associés à des V supports préférentiels non prédictibles :

(01)     Insbesondere müssen die entschlossene UmsetzungNPRED von [Güter- und Arbeitsmarktreformen]ARG sowie die BemühungenNPRED [zur Verbesserung des Geschäftsumfelds für Unternehmen]ARG in einigen Ländern intensiviertVSUP werden.

(02)     Ten tweede was, hoewel de tussen juni en september vorig jaar genomen monetairbeleidsmaatregelen tot een aanzienlijke verbeteringNPRED [in termen van de koersen op de financiële markten]ARG hebben geleidVSUP, dit niet het geval voor de kwantitatieve uitkomsten.

On s’arrêtera ensuite, à partir d’une analyse des n-grams, sur les structures récurrentes, analysées ici en termes de routines discursives, dont l’emploi, par-delà la terminologie et les collocations conceptuelles, garantit l’appartenance du texte au genre, comme en (03) :

(03)     D : nach wie vor, mit Blick auf ; F : au cours des prochains mois, (x) des prix à moyen terme, NL : (van) de additionele aankopen van, op de middellange termijn

[Discussion] Les résultats seront discutés d’une part par rapport à l’implémentation des corpus, en particulier maison, dans la formation des traducteurs – et ce par-delà leur présence « dissimulée » dans nombre d’outils de TAO, à commencer par les MT – et d’autre part par rapport au cloisonnement souvent systématique entre un module grammatical, un module terminologique et un module « stylistique » qui, pour des types de textes spécialisés (très) contraints, vole en éclat dès que l’on part de la langue en usage attestée en corpus.

 

Références citées :

Gautier L., 2009. Nochmals zum (Fach-)Textmuster: von der Kognition zur Beschreibung einzelner Textexemplare. Lyon Linguistique allemande, Université Lyon 2, Laboratoire LCE (Langues et Cultures Européennes), Histoire de Textes – Mélanges pour Marie-Hélène Pérennec, 8 p. <hal-00425363>

 

Gledhill C., Kübler N., « What can linguistic approaches bring to English for Specific Purposes? », ASp, 69 | 2016, 65-95.

Loock R., 2016a. «  L’utilisation des corpus électroniques chez le traducteur professionnel : quand ? comment ? pour quoi faire ? » ILCEA, ELLUG, 2016, ILCEA, 27, https://ilcea.revues.org/3835. <hal-01394854>

Loock R., 2016, La Traductologie de Corpus. Presses Universitaires du Septentrion, 2016, 2757413910. <hal-01391523>

Teubert, Wolfgang, 1996. Comparable or Parallel Corpora. Int J Lexicography ; 9/3, 238-264. DOI 10.1093/ijl/9.3.238.

 

CfP: ENFOQUES DIACRÓNICOS SOBRE DISCURSOS Y CULTURAS DE ESPECIALIDAD

 

Dossier temático para Textes & Contextes 2018

Revista digital de la EA4182 – Univ. Bourgogne Franche-Comté

https://revuesshs.u-bourgogne.fr/textes&contextes/

 

ENFOQUES DIACRÓNICOS SOBRE DISCURSOS Y CULTURAS DE ESPECIALIDAD

 

 

Equipo editorial:

Didier Carnet, Jean-Pierre Charpy, Laurent Gautier (U. Bourgogne Franche-Comté)

Stéphane Patin (U. Paris Diderot – Paris VII)

 

 

Calendario

 

Peticiones de contribuciones : julio de 2016

Fecha límite de las propuestas: diciembre de 2016

Notificación de las propuestas a los autores (sin compromiso para publicación) : febrero de 2017

Mesa redonda para la coherencia del dossier: octubre de 2017

Fecha límite para la entrega de los artículos: diciembre de 2017

Notificación de los artículos a los autores : abril de 2018

Envío de la versión enmendada de los artículos : septiembre de 2018

Publicación en línea : otoño de 2018

 

Temática: enfoques históricos sobre los discursos y culturas de especialidad, teorización, posicionamiento epistemológico, metodologías, la diacronía como vía de acceso a las culturas especializadas, análisis de casos.

 

Posibles reflexiones (lista no exhaustiva):

 

– Tradiciones discursivas: ¿Cómo el paradigma de las tradiciones discursivas, desarrollado, entre otros, por los romanistas alemanes después de Coseriu (escuela de Tübingen), puede ser aplicado en el caso de los discursos especializados?

– Enfoque diacrónico sobre la terminología: ¿Cómo incorporar la dimensión histórica en las perspectivas descriptivas y/o normativas de la terminología? Qué revela la evolución de los términos sobre el desarrollo de una cultura especializada?

– Enfoque diacrónico sobre los diccionarios especializados: ¿Cómo han evolucionado las macro y micro estructuras de los diccionarios especializados? ¿Qué importancia se le puede dar a la representación de los saberes especializados en cuanto a su aspecto histórico?

– Construcción histórica de los campos de especialidad: ¿Con qué discursos/textos se estructura un campo determinado? ¿Cómo la evolución de las ciencias y tecnologías llevan al nacimiento de los nuevos campos, y su puesta en discurso?

– Estudio sobre las revistas profesionales y revistas doctas (entre las cuales los discursos académicos): ¿Cómo abordar los corpus que quedan por estudiar? ¿Qué problemas metodológicos de constitución de corpus históricos se pueden plantear en lenguas de especialidad?

– Aporte innovador de la lingüística de corpus en la metodología del enfoque histórico, sobre todo, para teorizar las “culturas especializadas”

– Dimensión etnográfica de las lenguas de especialidad: ¿Cómo reconstruir el estudio de un ámbito especializado en su profundidad histórica?

– Incorporación de los conocimientos y de los discursos especializados en la literatura: en el cruce entre la diacronía y el texto literario, ¿existe una FASP (Ficción con Sustrato Profesional) histórica?

– …
Cada artículo aceptado en la primera fase de selección se someterá al comité editorial y a revisión por expertos con método de doble ciego.

 

Lengua de publicación: alemán, español, francés, inglés

 

Las propuestas tendrán que constar de un título, un resumen de alrededor de 500 palabras, 6 palabras clave y referencias bibliográficas citadas. Se enviarán simultáneamente a didier.carnet@u-bourgogne.fr , jean-pierre.charpy@u-bourgogne.fr , laurent.gautier@u-bourgogne.fr , spatin@eila.univ-paris-diderot.fr

 

Se puede bajar la hoja de estilo para los artículos definitivos en

https://revuesshs.u-bourgogne.fr/textes&contextes/document.php?id=1307