ppt en ligne : Quelle(s) sémantique(s) pour le discours juridique ? Pour une archéologie discursive en droit constitutionnel

La présentation de ma conférence invitée de ce jour au colloque « Langues et langages juridiques » organisé par l’Université de Bordeaux est en ligne ici.

Elle porte sur « Quelle(s) sémantique(s) pour le discours juridique ? Pour une archéologie discursive en droit constitutionnel ».

Résumé

Cette communication s’interroge sur les présupposés méthodologiques d’une analyse de discours ayant pour objet un type de discours juridique, ici le discours constitutionnel. On cherche à démontrer qu’une approche strictement terminologique et/ou lexicale en termes de « langue de spécialité » ne peut suffire à saisir l’épaisseur socio-historico-discursive de ces discours. On y plaide pour une pragma-sémantique « fondamentale » permettant de tenir compte de la triade historicité – situationalité – intentionnalité qui marque ces textes. Une étude de cas autour de la performativité de ces textes est proposée en guise d’illustration, à partir d’un corpus de textes constitutionnels de l’espace germanophone (Allemagne, Autriche, Confédération Helvétique) de 1848 à 1990.

Publicités

ppt en ligne : Vers une rhétorique du discours constitutionnel ? La question de la performativité à partir d’un corpus germanophone (XIXe – XXème siècles)

Ma présentation au colloque « Stratégies et techniques rhétoriques dans les discours spécialisés » organisé par le Celiso (Sorbonne Université) les 24 et 25 mai 2019 est en ligne ici.

Titre : Vers une rhétorique du discours constitutionnel ?  La question de la performativité à partir d’un corpus germanophone (XIXe – XXème siècles)

Résumé :

[Problématique] Si la naissance de la rhétorique dans le contexte athénien du Ve siècle avant J-C est intimement liée à l’institution judiciaire et si les liens intrinsèques qui lient le droit à la langue sont reconnus depuis longtemps, tant par les juristes que par les linguistes, force est de constater que les travaux actuels dans le domaine de la « jurilinguistique » se concentrent sur des aspects essentiellement terminologiques (avec en vue la traduction / transposition de textes de lois) et/ou de formulation (en visant essentiellement la question de la clarté/simplicité/accessibilité du texte juridique). La présente proposition de contribution invite donc à re-examiner, dans une perspective linguistique stricte, une problématique abordée jusque-là essentiellement depuis la philosophie du langage et la pragmatique, à savoir celle de la performativité du texte de loi qui, quand elle est mise en œuvre dans le domaine du droit constitutionnel, rejoint des questions importantes de logique, en particulier autour des modalités déontiques du devoir et du pouvoir.

 

[Corpus] Le corpus d’étude est constitué de textes constitutionnels – dont certains restés à l’état de projets – rédigés dans l’espace germanophone sur la période allant du Congrès de Vienne (1815) à la fin de la seconde guerre mondiale avec les constitutions des deux Allemagnes (1949) et le Traité d’Etat autrichien (1955). Les périodes de rupture et de bouleversement étant particulièrement propices à la production de ces textes, une attention particulière sera accordée à la période révolutionnaire de 1848 et à la chute des Empires au lendemain du premier conflit mondial. Le choix de cette branche du droit, dans ses articulations avec les libertés publiques, est aussi justifié par son absence relative des travaux d’analyse du discours juridique (à l’exception notable de Kilian 1997 et Hass-Zumkehr 1998).

 

[Méthodologie et discussion] L’analyse sera conduite dans le paradigme de la sémantique historique du discours (historische Diskurssemantik) et partira des actes de langage explicites et implicites réalisés dans les textes constitutionnels, en particulier dans les préambules et autres déclarations liminaires. Il s’agira de voir comment, sur le temps long, se développe un répertoire organisé de structures spécialisées dans l’expression des actes directifs et commissifs, à travers lesquels se donne à lire la dialectique des droits et des devoirs. Il s’agira, in fine, de démontrer comment ces traits se fossilisent en une « rhétorique du discours constitutionnel ».

ppt en ligne : Du vin au cacao : enjeux des sources et des méthodes pour une sémantique sensorielle

La présentation faite le 30.10.2018 à l’Université d’Innsbruck dans le cadre du séminaire du Professeur Eva Lavric sur

Du #vin au #cacao : enjeux des #sources et des #méthodes pour une #sémantique #sensorielle

est disponible ici.

Résumé :

Ce cours, proposé dans le cadre du séminaire du Professeur Eva Lavric à l’Université d’Innsbruck (Autriche), vise à discuter les enjeux, voire les défis, liés à une description linguistique, et surtout sémantique, du cacao. Ce faisant, il touche à la méthodologie d’une « linguistique sensorielle/de la sensorialité » dont il commence par présenter l’objet et la/les problématique(s), en particulier à travers la nécessité d’opter pour des paradigmes constructivistes de description du sens. Il s’arrête ensuite sur les acquis actuels dans la description de la langue du vin, en particulier de sa terminologie, en mettant en avant les manques de fondement théorique des roues des arômes, pourtant très en vogue pour toute une gamme de produits, et propose, à la suite de Gautier (2018), de distinguer dans le lexique sensoriel trois ensembles au fonctionnement sémiotique et sémantique différent : lexique objectivable , strictement lexique sensoriel et lexique hédonique – les deux dernières catégories n’étant pas totalement étanches. On en conclut sur les limites du raisonnement analogique qui prévaut dans beaucoup d’études : la description du vin ne peut servir de modèle pour tout autre produit sensible. Cette thèse est ensuite illustrée à partir des premiers résultats d’un projet en cours autour du cacao dans un pays producteur, l’Equateur. La section 3 décrit le double décalage nécessaire pour aborder ce produit et les discours qu’il génère sans a priori : décalage culturel et méthodologique, avec une approche de type ethnographique du discours de spécialité correspondant et une saisie sociolinguistique et variationniste des termes. C’est ce qu’illustre la dernière partie du cours en explicitant le mode de collecte des données mis en place et qui comporte lui-même de nombreux enjeux.

 

ppt online Les descripteurs sensoriels à l’épreuve de l’altérité : dimensions linguistiques et culturelles à partir de l’exemple minéral/mineralisch

le ppt de ma communication au colloque #vin et #altérité est en ligne ici :
 
Les #descripteurs #sensoriels à l’épreuve de l’ #altérité : dimensions #linguistiques et #culturelles à partir de l’exemple #minéral #mineralisch
 
#terminologie #vin #français #allemand #corpus #discours #sémantique
 
Résumé :

[Problématique]

Poser la question de l’altérité, et donc du rapport à l’autre (autre vin, autre culture viti-vinicole, autre consommateur), dans le domaine du vin, qui plus est avec un focus sur la région Grand-Est et ses frontières, invite à s’interroger – pour l’axe linguistique de l’appel à communication – sur l’épineux problème de la portée des descripteurs sensoriels qui sont non seulement la porte d’entrée la plus commune dans le monde du vin, mais aussi ce à quoi on réduit souvent toute d’approche du discours sur le vin. Que ce soit à travers l’utilisation de l’anglais lingua franca du vin ou par l’abstraction globalisée que représente la fameuse roue des arômes, ces descripteurs – essentiellement parce qu’ils sont envisagés à tort sur un mode objectiviste – sont réputés passer sans dommage d’une langue à l’autre, comme dans un grand jeu d’étiquettes et en faisant fi de leur triple ancrage dans un « produit bio-culturel » (Bach 2017), dans la subjectivité d’un consommateur et dans une langue-culture donnée. A la suite de Gautier/Bach (2017) et Gautier/Bach (sous presse), la communication proposée prendra le contre-pied de cette position en montrant la relativité culturelle, linguistique et subjective de ces descripteurs, observable de la meilleure des façons dans la confrontation plurilingue contextualisée et, partant, interculturelle.

[Corpus]

La démonstration reposera sur une analyse encore inédite d’un corpus comparable – c’est-à-dire constitué de textes originaux non traduits – français-allemand autour de la paire de descripteurs minéral/minéralité – mineralisch/Mineralität, choisie d’une part au vu du trompeur parallélisme de forme qu’elle affiche et aussi compte tenu du rôle de descripteur-signal qui lui est aujourd’hui assigné allant de [+recommandable] à [+féminin] en passant par

[+terroir] (Gautier et al. 2015). Les textes retenus dans le corpus sont des notes de dégustation, rédigées pour partie par des experts, pour partie par des consommateurs, permettant d’aborder l’articulation entre un vin, une expérience de dégustation et un individu.

[Méthodologie]

Les analyses mettent en œuvre, à partir d’une exploration outillée du corpus, les catégories de la sémantique discursive cognitive et s’intéresse au(x) mode(s) de construction du sens du descripteur dans et par les contextes discursifs de référence. On s’intéressera ainsi tout particulièrement à la combinatoire des termes cibles (et ce qu’elle dit des modes de conceptualisation) et à l’escorte métalinguistique de ceux-ci en tant que révélateurs du positionnement du locuteur vis-à-vis de son discours.

 

Références citées :

Bach, Matthieu (2017). Prototypicité discursive dans les discours de vente de vins. Étude contrastive français-allemand en Bourgogne et Rhénanie-Palatinat. Mémoire de M2. Dijon : Université de Bourgogne-Franche-Comté.

Gautier, Laurent et al. (2015). « La « minéralité » du vin : mots d’experts et de consommateurs », in : Gautier, Laurent / Lavric, Eva (Eds). Unité et diversité dans les discours sur le vin en Europe. Frankfurt/Main : Peter Lang, 149-168.

Gautier, Laurent / Bach, Matthieu (2017). « La terminologie du vin au prisme des corpus oraux de dégustation/présentation (français-allemand) : entre émotions, culture et sensorialité», in : Etudes de Linguistique Appliquée, 188, 477-501.

Gautier, Laurent / Bach, Matthieu (sous presse). « Les descripteurs sensoriels d’une langue a l’autre : enjeux cognitifs pour la traduction », in : Actes du 1er Congrès Mondial de Traductologie. Paris : Classiques Garnier, pagination en cours.

ppt en ligne La recherche SHS sur le vin : le point de vue de la sémantique pour la communication

Le ppt de ma communication au colloque :

TRADIŢIE ŞI CONTINUITATE. SUB SEMNUL LUI LIBER PATER (Perspective culturale, istorice şi literare) à Craiova

sur

La recherche SHS sur le vin :  le point de vue de la sémantique pour  la communication

est en ligne ici.

Résumé :

Cette communication propose un survol et des pistes de recherches pour une approche sémantique et communicationnelle des discours de la dégustation de vin. Elle part pour cela de plusieurs projets dans ce domaine réalisés à la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon. Elle comme par présenter l’écosystème de recherche et de la valorisation autour de la thématique « Vigne et Vin » sur le grand campus dijonnais avec un focus sur les SHS. Elle offre ensuite un tour d’horizon des ressources numériques constituées et de leurs enjeux pour la recherche sémantique en termes méthodologiques dans la mesure où toute recherche sur ces aspects ne peut que partir des données linguistiques authentiques compilées en corpus. Elle discute enfin quelques problématiques de recherche possibles à l’intersection entre sciences du langage et info-com avec un focus particulier sur la dimension sémantique.

Quand le numérique a besoin de linguistique et de sémantique !

Quand le #numérique a besoin de #linguistique et de #sémantique !

Pour s’en convaincre, lisez le compte rendu et visionnez le ppt du VitagoraCafé du 20 juin avec #CVTAthena #CNRS autour de #adwine #smartad#words4Wine

Un projet de #MSHDijon Université de Bourgogne développé par Laurent Gautier Cyril Nguyen Van et Christophe Cruz

Lien ici.

La terminologie du vin au prisme des corpus oraux de dégustation / présentation (français-allemand) : entre émotions, culture et sensorialité

Publication de l’article rédigé avec Matthieu Bach pour Etudes de #Linguistique Appliquée 188, coordonné par Julien Longhi :
 
La #terminologie du #vin au prisme des #corpus #oraux de #dégustation / #présentation (français-allemand) : entre #émotions, #culture et #sensorialité
 
Version pre-print intégrale disponible ici.
Nouvelle brique au projet #Words4Wine développé à la MSH de Dijon par plusieurs de mes doctorants !
 
Résumé : Cet article vise à interroger et illustrer les apports de larges corpus oraux authentiques pour l’étude de la terminologie d’un domaine « flou », celui de l’œnologie, dans une approche contrastive français-allemand. D’un point de vue théorique, il s’agit tout d’abord de s’arrêter sur la nécessaire redéfinition de plusieurs principes de la terminologie traditionnelle en interrogeant le rôle de l’usage des termes, leur construction prototypique et leurs dimensions extra-techniques. D’un point de vue pratique, on discute ensuite, à partir du cas spécifique des données mobilisées, les contraintes pesant sur la collecte d’un corpus approprié. La dernière partie propose trois études de cas illustrant le fonctionnement de cette terminologie dans le corpus en question.

ppt Terminologie et corpus pour les (apprentis) traducteurs : un double-aller retour ?

ppt online : #Terminologie et #corpus pour les (apprentis) #traducteurs : un double-aller retour ?
 
Prononcée pour le colloque fêtant les 20 ans de la formation en #traduction #spécialisée de l’Université de Craiova, cette présentation aborde le rôle des #corpus, au sens de la linguistique corpus, dans l’évolution de la #terminologie et de son rôle dans la #formation des traducteurs. Elle plaide pour un usage systématique de ces derniers, à tous les stades du processus de traduction, pour sortir les termes de leur isolement systémique et les aborder, en termes de #lexique-grammaire, au sein de segments stabilisés, voire fossilisés.
 
#corpus #terminologie #traduction #formation #phraséologie #patterns
 

Conf – Semantic motivation as a cognitive phenomenon – Dijon 17.05.2018

Semantic motivation as a cognitive phenomenon

Dmitrij Dobrovol‘skij, Russian Academy of Sciences

Maison des Sciences de l’Homme de Dijon

Jeudi 17 mai de 9 h 30 à 11 h 30, salle des séminaires

One of the central tenets of the cognitive approach to language analysis says that “the goal of linguistics is to explain how speakers use linguistic expressions to convey meaning”. Most lexical units are motivated to a certain extent, i.e. they point to their actual meaning via the meanings of their parts, either parts of their structure or of their conceptual basis. The consequence is that motivation became one of the key issues of cognitive linguistics.

To explain how speakers use linguistic expressions to convey meaning means to reveal relevant motivating links. Motivated means neither wholly arbitrary nor fully predictable (Langacker 1987: 48). There are levels of predictability and motivation both from the perspective of a speaker and from the perspective of the semantic structure of a given unit.

Several types of motivation can be distinguished. This will be the central point of discussion.

Conférence ouverte à tous. Pour des questions de logistique et de sécurité, inscription préalable par mail : laurent.gautier@u-bourgogne.fr

Using semantic resources for “communicative wine profiling”

ppt online: Winespeak revisited  (2) – Using semantic resources for “communicative wine profiling”
 
This 2nd part of a lecture given at the School of Wine and Spirits Business in Dijon (BSB) focusses on three case studies around the notion of « communication wine profiling ». It is based on four assumptions presented and discussed in details in the 1st part: (i) the are major zones of semantic and cognitive uncertainty in winespeak leading to (ii) a communicative gap(s) between experts and non-experts, especially consumers, (iii) wine terminology is characterized – besides the technical (organoleptic) dimension – by additional levels of meaning (emotional, expressive and evaluative components) and (iv) representing/conceptualizing wine descriptors is prototype-based. Taking these aspects into account, adapting winespeak to consumers’ profiles and expectations is defined here as communicative wine profiling. The 1st case study presents results from an on-going research project on the categorization and description of the French sparkling wine Crémant de Bourgogne. The second one gives insights into an hybrid wine recommandation tool combining expert ontologies with consumers’ vocabulary profile. The last one discusses the communication strategies of the Brasilian espumante sectors to promote these sparking wines with or without references to prototypical Champagne-centered terminology.
 
#semantics #cognition #wine #terminology #pragmatics #communication