Action formation continue : corpus plurilingues pour traducteurs

Création et gestion de corpus plurilingues

Durée : 2 x 6 heures

OBJECTIFS

  • acquérir les notions de base en traitement de corpus uni- et plurilingue (parallèle, comparable)
  • savoir compiler un corpus ad hoc manuellement et semi-automatiquement
  • acquérir les différentes étapes du processus de préparation des corpus
  • s’approprier quelques outils d’interrogation de corpus
  • découvrir les ressources textuelles et linguistiques présentes dans un corpus

PROGRAMME

  • corpus, corpus comparables, corpus parallèles
  • compilation de corpus
  • préparation de corpus pour l’extraction d’information
  • techniques d’extraction
  • potentiels d’utilisation de l’information contenue dans les corpus

PUBLIC

  • traducteur,
  • rédacteur technique
  • gestionnaire de bases de données,
  • responsable de communication technique
  • documentaliste

LIEU

Université de Bourgogne – Dijon

TARIF : 800€ TTC

DATES

5 et 12 Octobre 2017

PRE-REQUIS

Connaissances de base en traitement de texte, maîtrise de l’anglais et d’une autre langue parmi allemand, espagnol et italien, pratique de base de glossaires / bases de données terminologiques en ligne type IALT

CONTACTS

M. Laurent GAUTIER, Responsable pédagogique, laurent.gautier@u-bourgogne.fr

Mme Anne ROGER, Chargée d’ingénierie de formation, anne.roger@u-bourgogne.fr

Publicités

Extended Deadline: Workshop on Technology in Translation

New Deadline for submission: 20.09.2017

How translators manage generic and contextual constraints:

Annotation, modelling, and information extraction using electronic corpora.

Friday, November 24, 2017

Academic coordinators: Laurent Gautier & Will Noonan (uBFC)

Research centre: Centre Interlangues (EA 4182)

Context:

In recent years, the field of translation studies has come to focus not only on the outcomes and applications of traditional academic research, but also, increasingly, on project-based “action research”, in which academics, professionals working in the field, and representatives of the language industry all play an active role. At the same time, projects focused specifically on the role and use of corpora in translator training and professional translation practice (corpus-based translation studies) have come to supplement traditional corpus linguistics research. A similar tendency can be observed in the growing role of semantically enriched multilingual text resources in the field of digital humanities, seen, for example, in the dedicated platforms developed by the network of Maisons des Sciences de l’Homme in France. In this context, then, this one-day workshop aims to stimulate dialogue between researchers, professional translators, language industry entrepreneurs and students in translation, including from the MA in Multimedia Translation (T2M) course offered at the University of Burgundy.

Focus:

This workshop aims to bring together, and build on, three main observations:

  • corpus-based research has tended to focus on microlinguistics, including terms, collocations and recurring syntagms. The results of such research can be observed, for example, in the functioning of termbases and translation memories.
  • professional translators have increasingly come to recognize the importance of the “macro” dimension of source texts, including macrolinguistic structures and generic markers. This dimension has long been recognised in the field of technical communication.
  • the growing body of research on the textual architecture modelling at different levels of granularity (seen, for example, in the Text Encoding Initiative) has made it possible to compare convergent and divergent structures within multilingual corpora.

Aims:

This workshop aims to stimulate discussion between professional translators, developers of CAT and MT tools, and researchers in the fields of Applied Linguistics, translation studies and information technology, around the question of how to manage generic criteria:

  • for academics: how can research results in text linguistics be modelled?
  • for professionals: what software solutions exist? how can new research be incorporated into these tools?
  • for translator trainers: how can these innovations be brought to bear when training translators in the use of corpora?

Presentation formats:

Proposals are requested for one of two formats:

  • 20-minute academic papers, to be followed by discussion time as part of a thematic panel;
  • 15-minute presentations of software solutions, whether at prototype or commercial stage.

The day will end with a round table discussion whose content will be determined by the proposals received. Language industry representatives will be offered the chance to demonstrate their products during the day.

Academic proposals should be written in English or French, and include a title, a 500-word abstract, 5 keywords and a short bionote.

Proposals for software presentations should include a 500-word description of the tool concerned (including its purpose, functions and architecture), along with a brief presentation of the company and of the state of the project.

Proposals are due by September 20th at the latest, and should be sent to laurent.gautier@ubfc.fr and will.noonan@ubfc.fr.

journée #formation #recherche #emploi en #traduction professionnelle 7 octobre #Dijon

Dans la foulée des événements autour de la Journée Mondiale de la Traduction 2016, l’équipe du Master co-organise avec la Société Française des Traducteurs et la participation de l’EA4182-TIL une journée de tables rondes sur les métiers et le travail du traducteur professionnel, entre formation, recherche et pratique.

L’événement aura lieu vendredi 7 octobre, de 10h à 18h, dans la salle Multiplex sur le campus de Dijon.

La journée fait partie du programme des interventions professionnelles de T2M, et la présence des étudiants de M1 et de M2 est obligatoire. Elle est également ouverte aux professionnels et futurs professionnels, membres et futurs membres de la SFT, enseignants, chercheurs et tout autre public intéressé, dans la limite des places disponibles.

Tous les participants sont invités à s’inscire via le lien suivant : https://www.eventbrite.fr/e/billets-journee-mondiale-de-la-traduction-tables-rondes-26947257974.

Contact pour l’événement : journeetraductiondijon@gmail.com.

Le programme complet sera disponible courant septembre.

2ème appel : APPROCHES DIACHRONIQUES DES DISCOURS ET CULTURES SPECIALISES

 

Dossier thématique pour Textes & Contextes 2018

Revue en ligne de l’EA4182 – Univ. Bourgogne Franche-Comté

https://revuesshs.u-bourgogne.fr/textes&contextes/

 

APPROCHES DIACHRONIQUES DES DISCOURS ET CULTURES SPECIALISES

 

Equipe éditoriale

Didier Carnet, Jean-Pierre Charpy, Laurent Gautier (U. Bourgogne Franche-Comté)

Stéphane Patin (U. Paris Diderot – Paris VII)

 

Calendrier

 

Diffusion de l’appel : juillet 2016

Date limite de retour des abstracts : décembre 2016

Notification aux auteurs sur les propositions (valant encouragement, mais non engagement de publication) : février 2017

Journée d’études (discussion autour de l’articulation des articles et renforcement de la cohérence du numéro) : octobre 2017 (date à préciser)

Date limite de retour des articles : décembre 2017

Retour aux auteurs : avril 2018

Retour des versions revues : septembre 2018

Mise en ligne : automne 2018

 

Problématique : approches historiques des discours et cultures spécialisés – théorisation, positionnement épistémologique, méthodologies, la diachronie comme moyen d’accès aux cultures spécialisées, études de cas

 

Pistes pouvant être développées (liste non exhaustive) :

  • traditions discursives : comment le paradigme des traditions discursives, développé entre autres par les romanistes allemands à la suite de Coseriu (école de Tübingen), peut-il être mis en oeuvre pour les discours spécialisés ? ;
  • approche diachronique de la terminologie : comment intégrer la dimension historique dans les approches descriptives et / ou normatives de la terminologie ? Que dit l’évolution des termes du développement d’une culture spécialisée ? ;
  • approche diachronique des dictionnaires spécialisés : comment ont évolué les macro- et micro-structures des dictionnaires spécialisés ? Quelle place accorder à la représentation des savoirs spécialisés dans leur dimension historique ? ;
  • construction historique des champs de spécialité : par quels discours / textes un champ donné se structure-t-il ? Comment l’évolution des sciences et techniques conduit-elle à la naissance de nouveaux domaines et leur mise en discours ? ;
  • travail sur les revues professionnelles et revues savantes (dont les discours académiques) : comment aborder ces corpus encore largement ignorés ? Quels problèmes méthodologiques de construction de corpus historiques se posent en LSP ? ;
  • apport innovant de la linguistique de corpus dans la méthodologie de l’approche historique, en particulier pour théoriser les « cultures spécialisées» ;
  • évolution du rapport aux discours spécialisés pour le profane dans le sillage des nouvelles technologies : comment se diffusent et circulent les savoirs spécialisés sur les blogs, forums, etc. ? ;
  • dimension ethnographique des LSP : comment reconstruire l’étude d’un milieu spécialisé dans sa profondeur historique ?
  • insertion de connaissances et discours spécialisés dans la littérature : à l’intersection de la diachronie et du texte littéraire, existe-t-il une FASP historique ?

 

Chaque article, retenu à l’issue de la pré-sélection sera soumis au comité éditorial et donnera lieu à une expertise en double aveugle.

 

Langues de publication : anglais, allemand, espagnol, français

 

Les propositions, comprenant un titre, un résumé de 500 signes environ, 6 mots-clefs et les références bibliographiques citées, seront adressées simultanément à didier.carnet@u-bourgogne.fr jean-pierre.charpy@u-bourgogne.fr, laurent.gautier@u-bourgogne.fr et spatin@eila.univ-paris-diderot.fr .

 

Feuille de style (pour les articles définitifs) téléchargeable sur :

https://revuesshs.u-bourgogne.fr/textes&contextes/document.php?id=1307

 

ADWINE : système de recommandation intelligent pour le Vin et la Gastronomie

Présentation du projet ADWINE, vendredi 25 septembre 2015, MSH Dijon à partir de 15 heures :

http://msh-dijon.u-bourgogne.fr/component/jevents/icalrepeat.detail/2015/09/25/148/-/table-ronde-la-msh-fait-sa-rentree-operations-de-recherche-et-evenements-scientifiques-2015-2016.html?Itemid=319&filter_reset=1

Laurent GAUTIER, Professeur de linguistique appliquée – laboratoire TIL (Centre Interlangues) – UBFC

Christophe CRUZ, Maitre de conférences en informatique – laboratoire LE2i (Electronique, Informatique, Image) – UBFC/CNRS.

Hédi MAAZAOUI, plateforme ADN (Archives – Documentation – Numérisation) MSH de Dijon – UBFC/CNRS.

Le programme présenté s’appuie sur l’articulation des travaux du laboratoire TIL (EA 4182) et de l’équipe Checksem du laboratoire LE2i (UMR 6306) avec les compétences en traitement de données textuelles développées à la MSH de Dijon à travers sa plateforme Archives – Documentation– Numérisation. Il capitalise sur un ensemble de ressources orales retranscrites, produites dans le cadre d’un projet antérieur et livrant le lexique utilisé par des consommateurs non experts en situation de dégustation de vins de Bourgogne. L’originalité de cette ressource inédite réside dans le caractère spontané et instinctif des commentaires sur la base desquels les consommateurs formulent une évaluation globale de type ‘j’aime/je n’aime pas’. Mises en regard des ontologies expert, ces données alimentent un système de n recommandation en fonction des profils consommateurs applicable à l’œnologie mais aussi, de façon plus générale, à l’agro-alimentaire et à la gastronomie.

cfp allemand de spécialité à l’ère numérique, nouvelle date

APPEL À COMMUNICATIONS

Journée d’études du GERALS à lUniversité de Franche-Comté

Changement de date : Jeudi 3 décembre 2015

Lallemand de spécialité à l’ère numérique

 

Coorganisateurs : GERALS, Groupe d’Etude et de Recherche en Allemand de Spécialité, C.R.I.T. (Centre de Recherches Interdisciplinaires et Transculturelles), ELLIADD-OUN (Edition, Littératures, Langages, Informatique, Arts, Didactique, Discours – Objets et Usages Numériques), UFR-STGI Montbéliard (Unité de Formation et de Recherche en Sciences, Techniques et Gestion de l’Industrie).

Comité dorganisation : Jean-Marc DELAGNEAU (Université du Havre), Priscilla WIND (Université de Franche-Comté), Clémence ANDRÉYS (Université de Franche-Comté), Laurent GAUTIER (Université de Bourgogne), Thierry GRASS (Université de Strasbourg).

Comité scientifique : Jean-Marc DELAGNEAU (Université du Havre), Priscilla WIND (Université de Franche-Comté), Clémence ANDRÉYS (Université de Franche-Comté), Laurent GAUTIER (Université de Bourgogne), Thierry GRASS (Université de Strasbourg), Christophe REFFAY (Université de Franche-Comté), Françoise GREFFIER (Université de Franche- Comté), Günter SCHMALE (Université de Lorraine).

La quatrième journée d’études du GERALS est organisée par l’équipe LEA de l’UFR-STGI- Montbéliard, qui approfondit, à travers son master Langues et Commerce électronique, les liens entre numérique et langue de spécialité. Elle s’adresse aux enseignants, enseignants- chercheurs et doctorants germanistes de lenseignement supérieur (BTS, IUT, CPGE, LANSAD, LEA, LCE). Son objectif est de réfléchir aux usages et aux enjeux du numérique pour l’allemand de spécialité.

L’ère numérique fait émerger de nouvelles manières d’être et d’agir, dans la vie publique et dans la vie privée, une nouvelle perception du temps et de l’espace, de nouveaux modes de sociabilité. Favorisant l’émergence de la notion de communauté, elle exacerbe les tensions entre les idées de « réseau » et « personnalisation ». Cette réflexion traverse les champs disciplinaires suivants de l’allemand de spécialité.

– didactique : l’intégration du numérique a conduit à l’enrichissement des supports et pratiques pédagogiques, modifiant la place de l’apprenant et de l’enseignant (collaborativité, autonomie, individualisation de l’apprentissage, interactions en ligne, rôle de l’enseignant). On pourra notamment questionner l’impact du numérique sur l’enseignement et l’apprentissage de l’allemand de spécialité (contraintes et opportunités).

– interculturel : l’environnement de travail, les modes de communication et d’accès à l’information sont modifiés dans une société numérique. Les communications pourront porter sur des analyses interculturelles des contenus web (webmarketing dans l’aire germano- phone et allemand de spécialité, réseaux sociaux et allemand de spécialité, pratiques socio-culturelles sur le web).

– linguistique et traductologie: les programmes informatiques de traitement automatique du langage, d’analyse textuelle, d’assistance à la lexicographie et à la traduction ont per- mis des avancées importantes dans l’approche des langues de spécialité et mis à la dis- position des chercheurs, des enseignants, comme des traducteurs, des outils performants. Les communications pourront porter sur les analyses diachroniques et synchroniques de corpus, l’analyse des discours spécialisés, la terminologie et le lexique spécialisé, la phraséologie et la syntaxe spécialisées, l’état des lieux des dictionnaires numériques en ligne, la traduction spécialisée et la rédaction multimédia.

Les propositions de communications (titre + résumé d’environ 500 mots), en français ou en allemand, pourront aborder notamment les points évoqués ci-dessus. Elles devront être envoyées avant le 20 octobre 2015 à :
priscilla.wind@univ-fcomte.fr et clemence.andreys@univ-fcomte.fr

CfP : L’allemand de spécialité à l’ère numérique

APPEL À COMMUNICATIONS

Journée d’études du GERALS à l’Université de Franche-Comté

Jeudi 26 novembre 2015

L’allemand de spécialité à l’ère numérique

 

Coorganisateurs: GERALS, Groupe de Recherche et d’Etude en Allemand de Spécialité, C.R.I.T. (Centre de Recherches Interdisciplinaires et Transculturelles), ELLIADD-OUN (Edition, Littératures, Langages, Informatique, Arts, Didactique, Discours – Objets et Usages Numériques), UFR-STGI Montbéliard (Unité de Formation et de Recherche en Sciences, Techniques et Gestion de l’Industrie).

Comité d’organisation: Jean-Marc DELAGNEAU (Université du Havre), Priscilla WIND (Université de Franche-Comté), Clémence ANDRÉYS (Université de Franche-Comté), Laurent GAUTIER (Université de Bourgogne), Thierry GRASS (Université de Strasbourg).

La quatrième journée d’études du GERALS est organisée par l’équipe LEA de l’UFR-STGI-Montbéliard, qui approfondit, à travers son master Langues et Commerce électronique, les liens entre numérique et langue de spécialité. Elle s’adresse aux enseignants, enseignants-chercheurs et doctorants germanistes de l’enseignement supérieur (BTS, IUT, CPGE, LANSAD, LEA, LCE). Son objectif est de réfléchir aux usages et aux enjeux du numérique pour l’allemand de spécialité.

L’ère numérique fait émerger de nouvelles manières d’être et d’agir, dans la vie publique et dans la vie privée, une nouvelle perception du temps et de l’espace, de nouveaux modes de sociabilité. Favorisant l’émergence de la notion de communauté, elle exacerbe les tensions entre les idées de « réseau » et « personnalisation ». Cette réflexion traverse les champs disciplinaires suivants de l’allemand de spécialité :

  • didactique : l’intégration du numérique a conduit à l’enrichissement des supports et pratiques pédagogiques, modifiant la place de l’apprenant et de l’enseignant (collaborativité, autonomie, individualisation de l’apprentissage, rôle de l’enseignant). On pourra notamment questionner l’impact du numérique sur l’enseignement et l’apprentissage de l’allemand de spécialité (contraintes et opportunités).
  • interculturel : l’environnement de travail, les modes de communication et d’accès à l’information sont modifiés dans une société numé Les communications pourront porter sur des analyses interculturelles des contenus web (webmarketing dans l’aire germanophone et allemand de spécialité, réseaux sociaux et allemand de spécialité, pratiques socio-culturelles sur le web).
  • linguistique et traductologie: les programmes informatiques de traitement automatique du langage, d’analyse textuelle, d’assistance à la lexicographie et à la traduction ont permis des avancées importantes dans l’approche des langues de spécialité et mis à la disposition des chercheurs, des enseignants, comme des traducteurs, des outils performants. Les communications pourront porter sur les analyses diachroniques et synchroniques de corpus, l’analyse des discours spécialisés, la terminologie et le lexique spécialisé, la phraséologie et la syntaxe spécialisées, l’état des lieux des dictionnaires numériques en ligne, la traduction spécialisée et la rédaction multimé

Les propositions de communications (titre + résumé d’environ 500 mots), en français ou en allemand, pourront aborder notamment les points évoqués ci-dessus. elles devront être envoyées avant le 1er juin 2015 à :

priscilla.wind@univ-fcomte.fr et clemence.andreys@univ-fcomte.fr.

Les auteurs recevront une notification d’acceptation début juillet 2015.

Les auteurs retenus devront remettre la version définitive de leur communication début janvier 2016.

La journée d’études fera lobjet dune publication sous forme de numéro spécial dans

la revue JLLT (Journal of Linguistics and Language Teaching)

Première mondiale : la collection complète du Bulletin de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) bientôt en ligne dans un format numérique enrichi

Première mondiale : la collection complète du Bulletin de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) bientôt en ligne dans un format numérique enrichi

Publié trimestriellement de façon ininterrompue en format papier depuis 1928, le Bulletin de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) est une source d’information incontournable pour tous les acteurs de la filière vin – scientifiques, professionnels, amateurs. Le projet en cours de développement à la MSH de Dijon, suite à son succès à un appel d’offres de la Bibliothèque Scientifique Numérique, vise à redonner une nouvelle vie à la collection complète non seulement en produisant une version numérique de la revue papier souvent difficile d’accès, mais en la dotant de puissants outils de recherche permettant des requêtes ciblées sur des millions de pages représentant presque un siècle de savoirs et de réglementations vitivinicoles. Intégrée au portail PANDOR de la MSH Dijon, cette ressource pluridisciplinaire pourra être interrogée à la fois par des index thématiques propres au domaine concerné (auteurs, lieux géographiques, cépages, appellations, congrès de l’OIV…) mais aussi en mode plein texte faisant du même coup entrer ce précieux corpus dans l’ère des Humanités Numériques et du Data Mining.

L’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin, qui a succédé en 2001 à l’Office International de la Vigne et du Vin, est un organisme intergouvernemental de coopération scientifique et technique. Elle compte 46 États membres répartis sur toute la planète et accueille comme observateurs d’autres territoires et des organisations diverses en lien avec le monde vitivinicole. Parmi ses publications scientifiques, le Bulletin de l’OIV occupe une place de référence pour la filière qu’elle aborde dans toute sa complexité : Viticulture, Œnologie, Économie et Droit vitivinicoles, ainsi que Vin et Santé. Le Bulletin réunit d’une part des travaux scientifiques majeurs issus de ces domaines et d’autre part une revue signalétique de toute la presse vitivinicole internationale. Le nouvel accès qui sera offert par le projet intéressera donc tout à la fois les chercheurs, les professionnels aux différents niveaux de la filière et les consommateurs désireux de compléter leurs connaissances.

La Maison des Sciences de l’Homme de Dijon, fédération de recherche sous la double tutelle de l’Université de Bourgogne et du CNRS, dispose des compétences et des outils idoines rassemblés au sein d’une plateforme d’archives-numérisation-documentation (ADN). Service de haut niveau à destination des chercheurs en Sciences humaines et sociales du Grand campus dijonnais, cette plateforme est également labellisée au niveau national et reconnue pour être l’une des seules en France à réaliser l’ensemble de la chaîne de traitement des documents : du document d’archives original à la fouille de documents (Data Mining) constitutive du vaste mouvement international des Humanités Numériques. Elle sera la « cheville ouvrière » de ce projet, qui sera coconstruit avec l’équipe de chercheurs des différentes disciplines impliquées (droit, histoire, communication, linguistique).

L’OIV et la MSH de Dijon ont conclu un partenariat qui permet la bonne réalisation de ce projet afin de rendre les données accessibles en ligne en juin 2016. Projet labellisé dans le cadre de l’appel à projets BSN 2014 qui vise à développer la valorisation du patrimoine scientifique de l’enseignement supérieur et de la recherche, il s’agit de mettre à disposition de tous et pour la première fois l’infinie source d’informations relatives à la vigne et au vin que représentent les Bulletins de l’OIV.

Ce programme est financé par :

  • Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (appel à projets « Bibliothèque Scientifique Numérique » 2014)
  • Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)
  • Crédit Agricole Champagne-Bourgogne
  • Région Bourgogne.

Les équipes de recherche impliquées :

  • Maison des Sciences de l’Homme de Dijon (USR CNRS-UB 3516)
  • Pôle Bourgogne Vigne et Vin
  • Chaire UNESCO « Culture et Traditions du Vin » – Université de Bourgogne
  • Centre Georges Chevrier (UMR CNRS-uB 5605) – Université de Bourgogne
  • Centre Interlangues Texte Image Langage (EA 4182) – Université de Bourgogne
  • Laboratoire Artéhis (Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés) (UMR CNRS-uB 6298) – Université de Bourgogne
  • Institut Universitaire de la Vigne et du Vin Jules Guyot – Université de Bourgogne
  • Centre Aquitain d’Histoire du Droit – Université de Bordeaux
  • Laboratoire ADESS (Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Sociétés) (UMR 5185 CNRS) – Université Bordeaux Montaigne
  • Consortium Archives des Mondes Contemporains de la TGIR Huma-Num.

Contact : Pr Laurent GAUTIER, Coordinateur scientifique du programme et responsable scientifique du Centre de Ressources Numériques Thématique de la MSH Dijon

Tél : 03 80 39 39 47/06 84 69 51 69

Courrier électronique : laurent.gautier@u-bourgogne.fr

Numérisation, traitement documentaire et mise en ligne des bulletins de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

Projet lauréat de l’appel BSN 5

Le programme consiste en la numérisation, l’indexation et la mise en ligne de la collection complète des Bulletins de l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin) de 1928 à 1999. En tant qu’organisme technique, juridique et scientifique international, l’OIV travaille à l’harmonisation et à l’élaboration des pratiques et normes mondiales, à l’amélioration des conditions d’élaboration et de commercialisation des produits vitivinicoles. Il s’agit ainsi d’élaborer un outil interdisciplinaire de recherche destiné à la communauté scientifique, au grand public et aux professionnels de la vigne et du vin. Cet instrument patrimonial unique permettra d’appréhender les évolutions juridiques, techniques, scientifiques et commerciales touchant à la vigne et au vin dans les pays membres de l’OIV ainsi que dans les interrelations entre pays producteurs et/ou consommateurs de vins dans le monde au XXIe siècle.

Partenaires : OIV, Consortium ArcMC, Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, uB, CNRS

Financement : OIV, Consortium ArcMC, Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, Conseil Régional de Bourgogne, MESR

Direction scientifique : Pr Laurent Gautier (EA 4182/MSH Dijon)

JE « Corpus et allemand de spécialité »

Journée d’études du GERALS à l’Université du Havre

Faculté des Affaires Internationales- Salle Jean Monnet

Vendredi 7 novembre 2014

Les corpus et l’allemand de spécialité 

Comité d’organisation: Jean-Marc DELAGNEAU (Université du Havre), Laurent GAUTIER (Université de Dijon), Thierry GRASS (Université de Strasbourg)

PROGRAMME:

9h30 Accueil

10h Conférence d’ouverture : GÜNTER SCHMALE, Professeur de linguistique allemande à l’Université de Metz (UMR ATILF 7118 ): « Medizinischer Diskurs im Krankenhausalltag – Verfahren der Verwendung von Fachbegriffen »

10h20 Discussion

10h30 Pause café

10h50 THIERRY GRASS, Doyen de la Faculté des Langues et Sciences Humaines Appliquées à l’Université de Strasbourg, Professeur de linguistique allemande (LIlPA, EA 1339) : « La notion de pertinence en traduction juridique allemand-français à partir du corpus de travail d¹une traductrice experte-judicaire »

11h10 Discussion

11h20 EVA LACROIX, Maître de Conférences en didactique de l’allemand à l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education de l’Académie de Paris / Université Paris-Sorbonne (CeliSO, EA 7332) : « Exploiter les corpus allemands pour soutenir le développement d’habiletés cognitives »

11h50 Discussion

12h Déjeuner au Restaurant Universitaire Porte Océane

13h30 JEAN-MARC DELAGNEAU, Directeur du Département des langues romanes et germaniques à la Faculté des Affaires internationales de l’Université du Havre, Maître de Conférences en linguistique allemande (UMR IDEES 6266) : « Analyse assistée par ordinateur de corpus et enseignement de langues allemandes de spécialité » 

13h50 Discussion

14h Assemblée Générale du GERALS

16h Conclusion de la Journée