#Winespeak revisited – Naming #sensory #impressions in #wine #communication from a semantic perspective

new presentation online

https://www.academia.edu/36268570/Winespeak_revisited_Naming_sensory_impressions_in_wine_communication_from_a_semantic_perspective

This is the first part of a 6 hours lecture given at the School of Wine and Spirits Business in Dijon (BSB). It aims at discussing the challenges of wine communication, among experts and between experts and consumers, from a the perspective of cognitive semantics. It this focusses on the semantics of wine descriptors.

It first contextualizes the research questions by showing that questions of meaning in winespeak are at stake in many academic subfields and is discussed even by wine writers. It then outlines the practical and theoretical aims of the presentation. The third section gives a structured overview of the four discourse level involved in wine communication and distinguishes between (i) legal and institutional discourse, (ii) prescriptive discourse, (iii) prescriptive and (iv) commercial and marketing discourse. On this basis, the next two sections discuss the holistic methodology used to achieve the mentioned goals in several projects, with a special focus on data mix and give insights in first results linked to the notion of minerality in wine.

https://www.academia.edu/36268570/Winespeak_revisited_Naming_sensory_impressions_in_wine_communication_from_a_semantic_perspective

Publicités

Approcher les discours spécialisés par la méta-catégorie du figement

Nouvelle présentation en ligne :

https://www.academia.edu/36238956/Approcher_les_discours_sp%C3%A9cialis%C3%A9s_par_la_m%C3%A9ta-cat%C3%A9gorie_du_figement

Cet atelier doctoral, qui capitalise sur la présentation « Quelles approches cognitives pour les discours spécialisés ? » vise à discuter la pertinence pour l’approche des discours spécialisés de la notion de « figement », dans une acception cognitive large, détachée des conceptions traditionnelles de « figement morpho-syntaxique ». En faisant un détour par le cas très particulier de gestion du figement dans les langues contrôlées, on pose comme hypothèse l’existence d’un continuum à rebours invitant à partir précisément du figement – envisagé comme stabilité quantitative et reproductible – pour analyser ces discours. La deuxième partie discute les apports respectifs des traditions francophones, anglo-saxonnes et germano-slave dans le traitement du figement et insiste sur les deux bouleversements qu’ont induits d’une part les corpus et d’autre les grammaires de construction dans le traitement de cette catégorie. Le figement est ensuite replacé dans le paradigme du « moule discursif spécialisé » que nous considérons, avec ses 4 niveaux constitutifs, comme l’étalon de saisie du discours spécialisé. Dans ce cadre, la dernière partie propose, à partir d’études de cas extraites d’un corpus financier (rapports de conjoncture de banques centrales), trois niveaux de figement subsumés sous l’étiquette de « non-conventionnels » pour marquer qu’ils concernent des segments de langue habituellement peu traités en ces termes.

Quelles approches cognitives pour les discours spécialisés ?

Quelles approches cognitives pour les discours spécialisés ?

discours spécialisés, LSP, linguistique cognitive, cognition, linguistique appliquée, terminologie, sémantique, prototype, frame, constructions, métaphores

Cet atelier doctoral part initialement d’une conférence prononcée au département de français de l’Université Craiova (Roumanie) en 2013 et capitalise sur les projets développés depuis à la MSH de Dijon, ainsi que sur les premiers résultats de thèses en cours, en particulier dans le domaine de la linguistique sensorielle.

L’objectif est tout d’abord de situer la recherche sur les discours spécialisés au sein des sciences du langage, mais pas seulement, en partant de la proposition de Condamines / Narcy-Combes (2015) pour qui la linguistique appliquée, dont relève traditionnellement les discours spécialisés, est forcément une science située. On en tire les conséquences méthodologiques pour la recherche et on voit dans la linguistique cognitive le paradigme le plus à même de satisfaire les enjeux actuels de tels travaux.

S’ensuit une discussion de la définition et du positionnement épistémologique de l’objet « discours spécialisé » qui, suivant le mouvement initié en son temps par Lerat (1995), mise sur un décentrage mettant en avant le spécialisé, avec tous ses acteurs et son fonctionnement dont la mise en discours constitue la face matérielle pour le linguiste.

A partir des quatre principes définitoires de la linguistique cognitive posés par Geeraerts (2006), on discute ensuite la manière dont la recherche sur les discours spécialisés peut s’insérer dans et bénéficier de ce paradigme.

La dernière partie de l’atelier est consacrée à la discussion et à l’exemplification de quatre approches cognitives mises en oeuvre dans ce type de recherche : (i) la sémantique du prototype en terminologie, (ii) les métaphores conceptuelles en terminologie et en discours, (iii) la sémantique des cadres (frame semantics) pour la description des collocations et du discours et (iv) les grammaires de construction.

Cet atelier donnera lieu à un article long dans le numéro 2018 de Analele Universităţii din Craiova. Seria Ştiinţe Filologice. Lingvistică.

https://www.academia.edu/36231303/Quelles_approches_cognitives_pour_les_discours_sp%C3%A9cialis%C3%A9s_

 

Ateliers doctoraux sur les discours spécialisés, MSH Dijon, 22-23 mars

Jeudi 22 et vendredi 23 mars, je proposerai deux séminaires pour mesdoctorants et ceux de l’école doctorale ALEXANDRU PIRU de l’Université de Craiova sur les discours spécialisés :

– jeudi 22 : Quelles approches cognitives pour les discours spécialisés ?

– vendredi 23 : Approcher les discours spécialisés par la méta-catégorie du figement

Lieu : MSH Dijon, salle des thèses (visio avec Craiova)
Horaire : 9-12, 13-16

Séances ouvertes à tout doctorant de Lecla en sciences du langage intéressé par ces questions ainsi qu’aux étudiants du master REVI désireux de découvrir des perspectives de recherche en sciences du langage, indépendamment des langues-objets. Merci de s’inscrire par mai à laurent.gautier@ubfc.fr.

Journée Mondiale de la Traduction 2017

Journée Mondiale de la Traduction 2017 :
« Traduction et diversité »

Maison des Sciences de l’Homme de Dijon
vendredi 6 octobre, 8h45-18h

L’équipe du Master Traduction multimédia (T2M) de l’Université de Bourgogne et la délégation régionale Champagne-Ardennes Bourgogne Franche-Comté de la Société Française des Traducteurs sont heureuses de vous convier, vendredi 6 octobre à la MSH-Dijon, à une journée de conférences, d’ateliers et d’échanges à la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon.

Il s’agit de la deuxième collaboration entre la délégation régionale CAFBC et l’équipe du Master T2M dans le cadre de la Journée Mondiale de la Traduction. En octobre 2016, la journée de tables rondes « Formation – Recherche – Vie professionnelle » organisée à la salle Multiplex a attiré plus de 80 personnes intéressées par le monde de la traduction. Dans le cadre de sa politique de décentralisation, et à l’occasion de ses 70 ans, la SFT a choisi de mettre en lumière l’événement dijonnais de 2017 au niveau national.

La journée est ouverte – sur inscription gratuite, mais obligatoire – aux étudiants et aux personnels de l’UB, aux membres de la SFT, aux traducteurs en formation et en activité, et à tout public intéressé. La matinée sera dédiée aux conférences, avec notamment Björn Bratteby (Président de la SFT), François Yvon (CNRS/Université de Paris Sud), et Jorge Diaz-Cintas (University College London) ; l’après-midi aux ateliers pratiques et interactifs sur des thèmes liés aux métiers de la traduction. Plusieurs partenaires institutionnels seront représentés, et les participants profiteront aussi de moments et d’espaces conviviaux pour discuter et renforcer leur réseau.

Le programme complet sera disponible courant septembre.

Contact organisateurs : journeetraductiondijon@gmail.com

Pour connaître les activités de la SFT, voir www.sft.fr

Pour connaître le Master T2M, voir http://blog.u-bourgogne.fr/mastert2m/

Les inscriptions sont ouvertes en ligne : https://www.eventbrite.co.uk/e/journee-mondiale-de-la-traduction-2017-dijon-tickets-37685046990.

Action formation continue : Pratiques, cultures et discours du vin et de la gastronomie à l’international

Pratiques, cultures et discours du vin et de la gastronomie à l’international

Module de 2* 4,5 heures de formation

OBJECTIFS

– Découvrir les types de discours constitutifs des filières vin et gastronomie

– Découvrir les ancrages culturels de ces discours

– Savoir adapter ces discours en fonction de langue-culture des publics visés

PROGRAMME

– Du patrimoine gastronomique français et viti-vinicole aux discours

– Production et réception des discours gastronomiques et viti-vinicoles

– L’ancrage culturel des discours gastronomiques et viti-vinicoles

– Transfert et adaptation à des cibles étrangères

LIEU : université de Bourgogne, Dijon

TARIF : 400 euros

CONTACTS

M. Laurent GAUTIER, Responsable pédagogique, laurent.gautier@u-bourgogne.fr

Mme Anne ROGER, Chargée d’ingénierie de formation, anne.roger@u-bourgogne.fr

Action formation continue : corpus plurilingues pour traducteurs

Création et gestion de corpus plurilingues

Durée : 2 x 6 heures

OBJECTIFS

  • acquérir les notions de base en traitement de corpus uni- et plurilingue (parallèle, comparable)
  • savoir compiler un corpus ad hoc manuellement et semi-automatiquement
  • acquérir les différentes étapes du processus de préparation des corpus
  • s’approprier quelques outils d’interrogation de corpus
  • découvrir les ressources textuelles et linguistiques présentes dans un corpus

PROGRAMME

  • corpus, corpus comparables, corpus parallèles
  • compilation de corpus
  • préparation de corpus pour l’extraction d’information
  • techniques d’extraction
  • potentiels d’utilisation de l’information contenue dans les corpus

PUBLIC

  • traducteur,
  • rédacteur technique
  • gestionnaire de bases de données,
  • responsable de communication technique
  • documentaliste

LIEU

Université de Bourgogne – Dijon

TARIF : 800€ TTC

DATES

5 et 12 Octobre 2017

PRE-REQUIS

Connaissances de base en traitement de texte, maîtrise de l’anglais et d’une autre langue parmi allemand, espagnol et italien, pratique de base de glossaires / bases de données terminologiques en ligne type IALT

CONTACTS

M. Laurent GAUTIER, Responsable pédagogique, laurent.gautier@u-bourgogne.fr

Mme Anne ROGER, Chargée d’ingénierie de formation, anne.roger@u-bourgogne.fr

Action formation continue : terminologie pour traducteurs

Création et gestion de terminologies plurilingues

Durée : 2 x 6 heures

Cette formation vise à familiariser le public cible avec les méthodes actuelles de gestion des terminologies : les terminologies plurilingues pour les traducteurs et rédacteurs spécialisés, mais aussi les terminologies unilingues d’entreprises, aussi appelées « terminologies maison », destinées à améliorer la communication technique en interne.

Il s’agira de présenter ce qui fonde l’activité terminologique avant de s’entraîner à chacune des étapes du travail terminologique.

Un focus particulier sera mis sur la prise en main des outils standard utilisés en la matière.

PUBLIC

traducteur, rédacteur technique, gestionnaire de bases de données, responsable de communication technique

LIEU

DIJON, Université de Bourgogne

PRE-REQUIS

Connaissances de base en traitement de texte, maîtrise de l’anglais et d’une autre langue parmi allemand, espagnol et italien

TARIF

800€ TTC

OBJECTIFS

– acquérir les notions de base de la terminologie

– acquérir les différentes étapes du processus d’extraction terminologique plurilingue

– découvrir des outils de gestion terminologique

– savoir réaliser une terminologie spécialisée plurilingue et / ou une terminologie d’entreprise

DATES

2 et 9 Octobre 2017

PROGRAMME

  • la terminologie comme activité professionnelle
  • notions de base (terme, concept, définition, contexte, combinatoire)
  • l’extraction terminologique : de la compilation des sources au choix et à la représentation des termes
  • travailler avec les outils de gestion terminologiques
  • la problématique des terminologies d’entreprise (= terminologie maison)

CONTACTS

M. Laurent GAUTIER, Responsable pédagogique, laurent.gautier@u-bourgogne.fr

Mme Anne ROGER, Chargée d’ingénierie de formation, anne.roger@u-bourgogne.fr