CfP Colloque « Eugène Coseriu » 15 – dynamique des langues et littératures à l’époque de la globalisation

COLLOQUE INTERNATIONAL DES SCIENCES DU LANGAGE

„EUGENÈ COSERIU” (CISL), XVe édition

LA DYNAMIQUE DES LANGUES ET DES LITTÉRATURES À L’ÉPOQUE DE LA GLOBALISATION

(les 16-18 octobre 2015, Université « Ștefan cel Mare » de Suceava)

Pour la XVe édition, le Colloque International des Sciences du Langage « Eugène Coşeriu » (CISL), dont l’organisation réunit, dans un parcours itinérant fructueux pour la recherche dans le domaine des sciences du langage, trois universités-soeurs : Suceava-Tchernovtsy-Kichinev, ouvre le dialogue entre les participants vers la problématique de l’évolution de la Langue/langues et des littératures dans le contexte déjà familier de la globalisation.

Le syntagme « l’époque de la globalisation » invite à une approche pluridisciplinaire, multiculturelle et plurilingue des phénomènes renvoyant à la dynamique de la Langue/langues et des littératures, marquant la fin d’une période d’hésitations méthodologiques et/ou terminologiques, de tentatives qui se sont avérées être de simples expérimentations, de compétition entre le Texte et le Discours, entre Norme et Normes, entre différentes langues, littératures, types de discours critique et modèles sémiotiques. Le retour vers les modèles linguistiques et les paradigmes littéraires et critiques consacrés, la reconsidération du rôle de la traduction dans l’évolution des cultures et le recours à l’inter- et à la transdisciplinarité s’imposent grâce au besoin de s’assumer tradition qui ne s’oppose pas à l’innovation.

Sections du CISL 2015

1. Norme / Normes

Depuis Eugène Coșeriu, André Martinet, Anne-Marie Houdebine et d’autres nombreux chercheurs dans le domaine des sciences du langage, le concept de norme linguistique a connu une transformation constante, suivant, naturellement, la dynamique de la Langue (au sens saussurien) et des langues. Le changement s’est produit au niveau du signifié (de la « rigidité » de la norme grammaticale vers la « souplesse » des normes de l’usage) et du signifiant (le singulier norme étant remplacé par le pluriel normes).

Le Colloque International des Sciences du Langage « Eugène Coşeriu » (CISL) s’est constitué depuis sa première édition dans un espace de réflexion sur le concept de Norme / Normes. Pour cette XVe édition, il propose une approche élargie, transdisciplinaire et multiculturelle de la Norme (au singulier et/ou au pluriel) et des réalités auxquelles elle renvoie. Nous considérons que de nouveaux sens et de nouvelles significations peuvent être découvertes et explorées dans la littérature, les sciences sociales, les études culturelles, politiques et économiques. 2

2. Sémiotique et communication

Au plan conceptuel, la sémiotique et la communication renvoient à une série de théories et de pratiques particulièrement vaste, de sorte que toute tentative de les combiner engendre un large espace de manoeuvre sémantique et interprétative. Selon les observations de Maria Carpov, l’écart de la sémiotique des « nets » de l’immanentisme structuraliste a rendu possible la construction d’un système de coopération avec les problématiques de la communication et à l’instauration de la sémiotique en tant qu’interdiscipline.

Les organisateurs du Colloque International des Sciences du Langage « Eugène Coşeriu » (CISL) proposent aux participants à cette édition de se laisser séduire par la productivité de l’investigation des relations entre la sémiotique et la communication. La célèbre définition donnée par Saussure à l’objet épistémique de la sémiotique – « la vie des signes dans la vie sociale » – présente une valeur prophétique puisqu’il n’y a pas de manifestation du monde naturel qui ne puisse pas être sémiotisée.

3. Discours littéraire / Discours critique

La littérature comme discours est un agent de mutation culturelle et représente un espace de négociation créative, de redéfinition, de négation, de déconstruction et de réinvention des valeurs, des sens et des identités.

La nature fluide et dialogique des discours critiques et théoriques actuels marquent le phénomène de l’érosion des frontières fixes dans un monde qui se trouve dans une transformation radicale : la migration des concepts, les approches inter- et transdisciplinaires, l’éclectisme méthodologique enrichissent considérablement la diversité des approches du texte littéraire. Aux problématiques devenues déjà traditionnelles, telles l’identité postcoloniale, les relations de genre ou l’ethnicité, se rajoutent de nouvelles lignes d’intérêt critique, telles la migration transnationale et ses conséquences sur le plan identitaire, l’hybridité culturelle, la corporalité, le post-humain, la mémoire traumatique et la relation nature-culture.

Cette section du Colloque International des Sciences du Langage « Eugène Coşeriu » invite à l’exploration des stratégies discursives et de la sphère des représentations dans la littérature contemporaine. Les communications peuvent porter également sur des aspects de la production et de la réception des textes littéraires dans le contexte des tendances de la globalisation culturelle, sur la relation entre la littérature et les technologies digitales, sur la dynamique de la relation centre-limite et sur la réévaluation du canon littéraire dans la perspective des nouvelles paradigmes critiques et théoriques etc.

4. La traduction – langue universelle

L’actualité de la traduction est ressentie d’une manière aiguë à l’époque de la globalisation, suite à l’ampleur particulière connue par le phénomène de la retraduction et au développement et à la diversité du dialogue interculturel. De plus en plus, les traductologues et les traducteurs parlent de la nécessité de mettre en relation la pratique et la théorie dans la réflexion et la théorisation de la traduction, fut-elle littéraire, didactique, pragmatique, technique, audio-visuelle ou générale. Le caractère multimédiatique / multi-sémiotique de la communication dans le contexte de la globalisation modifie essentiellement autant la dynamique de la traduction et de la retraduction, que les concepts de traduction / texte traduit / original.

Nous assistons également à une re-centration de l’histoire et de la critique des traductions sur la personnalité du traducteur, sur son projet et son horizon traductologique. Beaucoup de cultures sont en train de reconsidérer et de valoriser la contribution et le rôle des traductions dans la formation et l’enrichissement du patrimoine culturel national.

Toute cette problématique propose de nombreuses pistes de réflexion et invite à un débat incitant dans la section de traductologie. 3

5. La didactique des langues et des littératures

Comment valoriser les résultats des recherches dans le vaste domaine des sciences du langage pour la formation des compétences dans les langues étrangères ? La théorisation de la perspective actionnelle a stimulé les efforts des chercheurs et des praticiens de trouver des méthodes et des stratégies grâce auxquelles les idées innovatrices dans les études récentes sur les langues et les littératures puissent être appliquées dans le processus d’enseignement-apprentissage.

L’école n’est pas le seul milieu qui favorise ce processus. Les formes de manifestation de la didacticité dans les discours, la présence des concepts linguistiques et littéraires dans les documents didactiques, l’influence de la vulgarisation de ces concepts sur la formation des compétences plurilingues, les interactions linguistiques / langagières dans le processus didactique, voilà quelques pistes de réflexion qui peuvent faire l’objet des communications de cette section.

La coordination des sections

1. Norme / Normes

 Sanda-Maria ARDELEANU: sanda_ard@yahoo.com

 Ioana-Crina COROI: crinacoroi@litere.usv.ro

2. Sémiotique et communication

 Claudia COSTIN: claudiacostin64@yahoo.com

 Evelina Mezalina GRAUR: evelyn@eed.usv.ro

3. Discours littéraire / Discours critique

– Elena-Brândușa STEICIUC: selenabrandusa@yahoo.com

– Cornelia MACSINIUC: corneliamacsiniuc@yahoo.com

4. La traduction – langue universelle

– Albumița-Muguraș CONSTANTINESCU: mugurasc@gmail.com

– Raluca-Nicoleta BALAŢCHI: raluka2@yahoo.fr

5. La didactique des langues et des littératures

– Simona-Aida MANOLACHE: smanaida19@yahoo.fr

– Luminița-Elena TURCU: l_turcu@yahoo.com

Langues de communication: roumain, français, anglais, espagnol, italien, allemand, ukrainien.

Les Actes du CISL seront publiés dans le volume „Limbaje şi comunicare XV” (Langages et communication XV), chez une maison d’édition prestigieuse, accréditée par le CNCS, et offerts à l’ouverture du CISL.

Termes à respecter strictement

– le 1er mars 2015 – envoyer le titre et le résumé aux coordinateurs de la section

– le 10 mars 2015 – recevoir la confirmation d’acceptation de la communication proposée

– le 1er juillet 2015 – envoyer la forme finale de l’article et un document qui atteste le paiement

Les frais de participation (l’accès aux communications, les documents du CISL, le certificat de participation, la pause-café, la publication de l’article dans le volume) :

– 70 euros (ou la somme identique en lei) – participation et publication

– 100 euros (ou la somme identique en lei) – publication sans participation

Les frais de participation seront payées jusqu’au 1er juillet 2015, dans l’un des comptes bancaires suivants, ouverts à Banca Transilvania (pour ASOCIATIA EDUCULTUREME, CUI 30098769):

– en euros – RO30BTRLEURCRT00J1253901

– en lei – RO15BTRL03401205J12539XX 4

Normes de rédaction :

 le titre de l’article – 12, TNR, majuscules, gras, central

 le nom de l’auteur – au-dessous du titre, 12, TNR, gras, central (institution, pays)

 résumé : 11, TNR, interligne simple, en italique

 5 mots-clés : 11, TNR, interligne simple, en italique

 taille: A4, 12 TNR, interligne simple, marges de 20 mm, alignement à droite

 références bibliographiques dans le texte (Maingueneau, 2014: 18)

 notes en bas de page : 10, TNR, interligne simple, alignement à droite

 bibliographie finale selon le modèle :

1. COŞERIU, Eugeniu, 1996, Lingvistica integrală, Editura Fundaţiei Culturale Române, Bucureşti

2. VINTILĂ-RĂDULESCU, Ioana, 2005, „Normă și norme în tradiția filologică românească”, in Philologica Jassyensia, an I, nr.1-2, Institutul de Filologie Română „A. Philippide” şi Asociaţia Culturală „A. Philippide”, Iași, pp.87-98

Les frais de transport et d’hébergement sont à la charge des participants.

Le comité honorifique du CISL 2015

Anatol Ciobanu – Université d’Etat, Kichinev, République de Moldavie

Gheorghe Chiru – Académie Roumaine, Bucarest

Marius Sala – Académie Roumaine, Bucarest

Anna Bondarenco – Université d’Etat, Kichinev, République de Moldavie

Ion-Horia Bîrleanu – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Gheorghe Moldoveanu – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Ioan Oprea – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Le comité scientifique du CISL 2015

Ana Guțu – Université Libre Internationale de Moldavie, Kichinev, République de Moldavie

Elena Prus – Université Libre Internationale de Moldavie, Kichinev, République de Moldavie

Irina Condrea – Université d’Etat, Kichinev, République de Moldavie

Ludmila Zbanţ – Université d’Etat, Kichinev, République de Moldavie

Ala Sainenco – Université „Alecu Russo”, Bălţi, République de Moldavie

Lora Bostan – Université Nationale „Yurii Fedkovici”, Tchernovtsy, Ukraine

Luminița Cărăușu – Université „Al. I. Cuza”, Iași

Codrin-Liviu Cuţitaru – Université „Al. I. Cuza”, Iași

Rodica Dimitriu – Université „Al. I. Cuza”, Iași

Alexandru Gafton – Université „Al. I. Cuza”, Iași

Mihaela Gheorghe – Université „Transilvania”, Braşov

Elena Croitoru – Université „Dunărea de Jos”, Galaţi

Michaela Praisler – Université „Dunărea de Jos”, Galaţi

Iulian Boldea – Université „Petru Maior”, Târgu-Mureș

Vasile Țâra – Université de Vest, Timișoara

Sanda-Maria Ardeleanu – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Albumița-Muguraș Constantinescu – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Mircea A. Diaconu – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Niculina Iacob – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Gina Măciucă – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Rodica Nagy – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Elena-Brândușa Steiciuc – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Mariana Boca – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Aurel Buzincu – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Ionel C. Corjan – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava 5

Claudia Costin – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Sabina Fînaru – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Evelina Mezalina Graur – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Cornelia Macsiniuc – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Simona-Aida Manolache – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Ovidiu Morar – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Olga Oprea-Gancevici – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Luminița-Elena Turcu – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Felicia Vrânceanu – Université Nationale „Yurii Fedkovici”, Tchernovtsy, Ukraine

Ioana-Crina Coroi – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Dorel Fînaru – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Nicoleta-Loredana Moroșan – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Daniela Petroşel – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Cătălina Pînzariu – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Ciprian Popa – Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Codruţ Şerban- Université „Ştefan cel Mare”, Suceava

Le comité d’organisation du CISL 2015

Sanda-Maria Ardeleanu

Elena-Brândușa Steiciuc

Claudia Costin

Cornelia Macsiniuc

Simona-Aida Manolache

Olga Oprea-Gancevici

Evelina Mezalina Graur

Luminița-Elena Turcu

Elena-Camelia Biholaru

Ioana-Crina Coroi

Nicoleta-Loredana Moroșan

Corina Iftimia

CfP ALAPP 2015 (Applied Linguistics and Professional Practice)

5th International conference
Applied Linguistics and Professional Practice (ALAPP)
6-8 November 2015
Università degli Studi di Milano
Department of Studies on Language Mediation and Intercultural Communication Milan, Italy
Language, discourse and action in professional practice

We are pleased to announce the call for the 5th International Conference on Applied Linguistics and Professional Practice (ALAPP), which will be held at the Università degli Studi di Milano, Milan Italy, 6-8 November 2015.
The conference aims to bring together scholars from various disciplinary backgrounds, especially those related to language and communication research, and professional specialities (e.g., mediation, management, business, law, journalism, education, healthcare, social care, therapy, translation and interpreting). A special emphasis will be on the role language and discourse as tools for action in professional practice and on relevant research. ALAPP 2015 welcomes contributions on any topic linking professional practice with language and communication issues.
Conference themes include:
– Language, communication and the professions
– Linguistic and semiotic aspects of professional expertise
– Identity construction in professional communication
– Use of lingua franca in professional encounters
– Information and Communication Technologies (ICT) in professional contexts – Multimodality in professional practice
– Professional practice, discourse and the new media
– Translation and professional practice
– The role of interpreting in professional encounters
– Language and reflexivity in the professions
– Linguistic training for professionals
– Professional practice and communication in the age of globalisation
– Language and institutional demands in professional contexts
– Professional practice and discourse in the East and in the West

Keynote speakers
Claudia Angelelli (Heriot-Watt University, Edinburgh, UK)

Maurizio Gotti (University of Bergamo, Italy)

Diane Hazlett (University of Ulster, Northern Ireland, UK)

Submission Guidelines
Submissions are to be made from January 1st to March 31st 2015 and should be directed to alapp2015.conference@unimi.it
Dipartimento di Scienze della Mediazione Linguistica e di Studi Interculturali
Piazza Indro Montanelli, 1 – 20099 Sesto San Giovanni (MI) Tel. 02.503.21629 – Fax 02.503.21640 e-mail: lingue@unimi.it

Proposals will include panels and paper presentations (oral or poster).
For all submissions, clearly indicate:
– Abstract title, author names, and full institutional affiliations of the responsible (presenting)
author and collaborating authors.
– Contact e-mail address and phone number for the responsible author.
– Up to three conference themes (feel free to indicate themes beyond the list above).

1) PANELS
Panels which will include approximately four thematically related papers should address a common theme, content or methodological area, and will be scheduled for 90 minutes.
In addition to individual proposals (no more than 250 words each), please also submit an overview description of no more than 300 words highlighting the panel’s content and objectives. Provide information about the panel members and chair, stating full institutional affiliations and e-mail addresses.

2) INDIVIDUAL PAPERS
Proposals (no more than 250 words) can be made for either oral or poster presentations, so authors should indicate their preference. The organisers have the final decision about whether a proposal is selected for oral or poster presentation. Authors of poster presentations will be expected to discuss their poster during their assigned session. Oral presentations will typically be scheduled in 90-minute sessions, with 30 minutes (20 min. presentation + 10 min. discussion) allocated to each individual presentation.

3) WORK-IN-PROGRESS ROUNDTABLE
Proposals should be no more than 250 words targeted at oral presentation. The roundtables will be in sessions of 90 minutes, with individual presentations lasting 30 minutes (15 min. + 15 min. discussion). This format is particularly suitable for early career researchers pursuing doctoral and postdoctoral studies and for experienced researchers undertaking/planning pilot projects or have preliminary findings to report. Please indicate clearly if your proposal falls into this category.

Please note that ALAPP conference policy is one main oral presentation per author. You may choose to submit more than one proposal, but normally only one proposal will be accepted for oral presentation. Any additional accepted proposals may be presented as poster(s).
Proposals will be reviewed on the basis of the following criteria:
– originality of the topic and its relevance to the conference theme – background contextualization of the study
– relationship between title and content, structural organization
– theoretical/methodological appropriateness
– clarity of claims/findings.
Individual panels are reviewed in their entirety on the above criteria but also on the basis of their relevance to broader issues in professional practice; the overall coherence of the proposal; and the usefulness of the panel to participants.
All proposals will undergo a double blind peer-review process.
The deadline for submission is March 31st 2015.
Decisions about acceptance will be communicated by April 30th 2015.
Following formal acceptance, the responsible (presenting) authors must register for the conference prior to the finalisation of the conference programme.

International Advisory Committee
Christopher N. Candlin, Laurent Filliettaz, Srikant Sarangi, Stef Slembrouck.

Organising Committee
Giuliana Garzone (conference chair), Paola Catenaccio, Dermot Heaney, Maria Cristina Paganoni, Giorgia Riboni.

Conference Venue
The Conference will take place in the new campus hosting the Polo di Comunicazione e di Mediazione Interculturale of the University of Milan, Piazza Indro Montanelli 1, Sesto San Giovanni (Milan).

Language of the Conference
The organising committee is pleased to accept presentations in English and Italian. It will be assumed that the language of the submission is consistent with the language of presentation.
Please note that there will be pre-conference Masterclass on 5th November 2015, led by Srikant Sarangi, titled “Engaging qualitatively with institutional and professional discourse”.

Further information
Fo further information please contact: <alapp2015.conference@unimi.it> or Giuliana Garzone <giuliana.garzone@unimi.it>.
Conference website: http://users.unimi.it/alapp15/, operational as from January 15th, 2015

Important dates:
September 13th 2014: Conference announcement December 15th 2015: 1st call for papers
January 15th 2015: second call for papers
March 15th 2015: Final call for papers
March 31st 2015: Submission deadline
April 30th 2015: Decision of acceptance
June 1st 2015: Registration opening
July 31st 2015: Deadline for early bird registration November 5h: Masterclass (Srikant Sarangi) November 6th-8th 2015: ALAPP 2015 Conference

CfP Pour une linguistique sensorielle

Towards a linguistics of the senses

Friday 17 April 2015

Université Catholique de Lille

Research lab PRISMES – SeSyLia (EA4398)

 

Keynote speaker: Jean-Rémi Lapaire

 

Language and the senses share the following feature: they both allow the self to exist and coexist in a specific environment. Like the speaker who produces a speech in a particular context, the sensitive self elaborates a sensorial photography according to the same triad ego, hic, nunc, as the senses often bespeak the spatial and temporal immediacy centred on the sensitive self. Beyond the observation of the resemblances and differences which exist between linguistic and sensory perceptions, our intention is to observe what happens when sense and speech coincide to share the same space-time. How does sensory perception influence language production? Conversely, how does language allow the translation and the construction of the senses?

The study and the confrontation of perspectives on the different senses through resemblance, categorisation or hierarchy aims at elaborating what could be termed as sensorial linguistics, whether the focus be on sensorial lexis (corpus analysis), sensory grammar (modality, imperative mode, prepositions, etc.), a semantics of the senses (category perspective or others), a rhetoric of the senses (synaesthesia, metonymy, metaphor, etc.) or a cognitive approach to the senses. Various perspectives can be envisaged in the fields of linguistics and cognitive sciences:

 

  • Perception as the art of grasping the world
  • Raw sensation or constructed sensation
  • Toward a sensorial categorisation
  • The senses, rooted in hedonicity
  • Contingency or permeability of the senses
  • Primacy of the sensitive body
  • Construction of the senses and construction of language
  • The need to communicate one’s sensory perception
  • Raw sensation vs. articulate sensation
  • The means of expressing the senses
  • Towards synaesthesia or toward a unique sense?
  • Negation and senses

At the core of language and sensation remains the speaker, the sensor. It seems, then, crucial to examine the self through the senses. What is the linguistic response to the encounter with sensation? Does it provoke a linguistic blank or a discursive abundance? According to the category principle or according to a mixed reaction? Through presupposition or rather through novelty?

 

Please send your proposals (about 200 words) together with a short bio-bibliography to Rémi Digonnet:remi.digonnet@… before December 15, 2014. Authors will be notified by January 15, 2015.

Scientific committee:

Dominique Boulonnais – Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

Rémi Digonnet – Université Catholique de Lille

Lionel Dufaye – Université Marne-la-Vallée – Paris Est

Denis Jamet – Université Jean Moulin – Lyon 3

Jean-Charles Khalifa – Université de Poitiers

Christelle Lacassain-Lagoin – Université de Pau et des Pays de l’Adour

Jean-Rémi Lapaire – Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3

Aliyah Morgenstern – Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

Organisation :

Rémi Digonnet – Lecturer in English linguistics at the Université catholique de Lille  remi.digonnet@…

Suggested readings:

Ackerman Diane, Le livre des sens, Paris, Grasset, 1991.

Augoyard Jean-François et Torgue Henry, À l’écoute de l’environnement. Répertoire des effets sonores, Marseille, Parenthèses, 1995.

Berlin Brent et Kay Paul, Basic Color Terms: Their Universality and Evolution, Berkeley, University of California Press, 1969.

Corbin Alain, Le miasme et la jonquille, Paris, Aubier Montaigne, 1982, (1986).

Cyrulnik Boris, La naissance du sens, Paris, ‘Pluriel’, Fayard, 2010.

Foucault Michel, Les mots et les choses, Paris, ‘Tel’, Gallimard, 1966.

Gisborne Nikolas, The Event Structure of Perception Verbs, Oxford, Oxford University Press, 2010.

Khalifa Jean-Charles et Miller Philip, Perception et structures linguistiques : huit études sur l’anglais, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2010.

Kleiber Georges et Vuillaume Marcel, Pour une linguistique des odeurs, Paris, ‘Langages n°181’, Armand Colin, 2011.

Lucrece, De la nature, traduction de J. Kany-Turpin, Paris, Flammarion, 1997.

Montaigne Michel Eyquem de, Essais, Paris, Lefèvre, 1836.

Rouby Catherine, Schaal Benoist, Dubois Danièle, Gervais Rémi et Holley André, Olfaction, Taste and Cognition, Cambridge, Cambridge University Press, 2002.

Serres Michel, Les cinq sens, Paris, ‘Pluriel’, Grasset et Fasquelle, 1985.

Whitt Richard, Evidentiality and Perception Verbs in English and German, Bern, Peter Lang, 2010.

Wunenburger Jean-Jacques, La vie des images, Grenoble, ‘La bibliothèque de l’imaginaire’, Presses Universitaires de Grenoble, 2002.

CfP « L’enseignement-apprentissage des langues de spécialité : quels invariants? »

Journée d’études

« L’enseignement-apprentissage des langues de spécialité : quels

invariants? »

Deuxième appel à communications

Date : vendredi 10 avril 2015, ESPE de l’académie de Paris

Coorganisateurs : GT DidASP du GERAS, ESPE de l’académie de Paris,

CeLiSo EA 7332 (Université Paris-Sorbonne)

Report de la date limite de soumission au 15 janvier 2015

Objectifs

Le groupe de travail « Didactique et anglais de spécialité » (GT

DidASP) du GERAS (Groupe d’Etude et de Recherche en Anglais de

Spécialité), dont la principale mission est de travailler à la

construction de l’objet scientifique didactique de l’anglais de

spécialité, organise une journée d’études dont l’objectif est

d’élargir sa réflexion. Il s’agit en effet d’identifier les

intersections possibles entre la didactique des langues et les langues

de spécialité (LSP) afin de définir un objet spécifique didactique

des LSP  et d’en cerner les contours. Les participants à la journée

s’interrogeront sur les invariants propres à la didactique des

langues dès lors qu’elle porte sur l’enseignement-apprentissage des

langues de spécialité (par exemple, anglais des sciences du vivant,

allemand de l’économie, espagnol du droit, etc.).

Contenu

Cette journée d’études n’étant pas un atelier d’échange de

pratiques, il s’agit de questionner certaines pratiques en contexte

spécialisé pour faire émerger des éléments spécifiques à ces

situations et d’analyser la manière dont ces éléments viennent

interroger en retour les fondements épistémologiques de la didactique

des langues.

Les communications attendues pourront proposer une réflexion

épistémologique sur la didactique des langues selon l’une ou

l’autre des entrées suivantes :

– une entrée par les terrains : exemples de pratiques à partir

desquelles une prise de recul/théorisation sera proposée. Ces terrains

pourront se situer à tous les niveaux du système éducatif

(enseignement des Disciplines Non Linguistiques – DNL – dans le

second degré, enseignement des langues de spécialité en secteur

LANSAD dans l’enseignement supérieur, etc.) ;

– une entrée par les théories de l’apprentissage et de l’enseignement

des langues en contexte spécialisé.

Les domaines de spécialité abordés pourront relever aussi bien des

sciences exactes que des sciences humaines. Les propositions de

communications porteront sur des langues d’enseignement variées :

allemand, anglais, espagnol, etc.

La journée d’études s’articulera autour d’interventions et se

conclura par une table-ronde qui permettra de faire la synthèse des

contributions de la journée.

Comité scientifique : Jean-Claude Bertin (Université du Havre),

Anne-Laure Dubrac (UPEC), Laurent Gautier  (Université de Bourgogne),

Muriel Grosbois (ESPE de Paris, CeLiSo – Université Paris-Sorbonne),

Cédric Sarré (ESPE de Paris, CeLiSo – Université Paris-Sorbonne),

Marcelo Tano (ENIM),  Linda Terrier (Université Jean Jaurès Toulouse

2), Shona Whyte (Université de Nice).

Langue des communications : français.

Les propositions de communications (Titre + résumé de 300 mots + 3

références bibliographiques)  sont à adresser à : Cédric Sarré

(cedric.sarre@espe-paris.fr) et  Shona  Whyte (whyte@unice.fr) avant le

15 janvier 2015.

Notification de l’acceptation des propositions : 1er février 2015

Les articles issus des communications pourront faire l’objet d’une

publication.

Communication : Quel(s) corpus pour une approche interculturelle des discours sur le goût ?

Colloque « GOÛT ET IDENTITÉS CULTURELLES », MSH Dijon, 17-18 décembre 2014

Quel(s) corpus pour une approche interculturelle des discours sur le goût ?

À la suite des pistes tracées dans deux travaux précédents (Gautier 2014a, 2014b), la présente proposition de communication – qui s’inscrit à l’intersection entre les thématiques 1 et 3 de l’appel à communications – vise à discuter la question des critères de constitution de corpus pour toute étude visant une approche croisée, plurilingue et pluriculturelle, des discours sur le goût. Cette problématique générale sera illustrée ici à travers l’exemple de la description des vins, en situation de dégustation, mais pas uniquement. Le point de départ de la réflexion résidera dans le rôle joué par le langage dans toute communication autour du produit qu’est le vin. Cette dimension proprement linguistique et matérielle (en ce qu’elle se réalise par des signifiants langagiers), pour aussi banale qu’elle puisse paraître, est en effet souvent négligée au profit d’approches tantôt macrocommunicatives, tantôt sensorielles, comme si chacune pouvait exister sans un recours réfléchi aux mots.

Il s’agira donc de s’interroger dans un premier temps sur les types de sources potentielles à envisager pour arriver à couvrir, au maximum, le champ communicationnel concerné. Nous reprendrons, pour l’affiner, la typologie proposée dans Gautier (2014b) et distinguant : (i) les discours réglementaires, (ii) les discours prescriptifs, (iii) les discours descriptifs et (iv) les discours publicitaires et marketing. L’accent sera ainsi mis sur la complémentarité entre ces différents types et, surtout, sur les malentendus auxquels leur exploitation non raisonnée peut conduire : on insistera, ce faisant, sur la différence de statut sémantique de bien des lexèmes utilisés qui oscillent entre termes (techniques, voire juridiques) dans les deux premiers cas de figure et « simples » lexèmes communs souvent réinterprétés sur un mode hédonique dans les deux derniers cas et on plaidera pour une prise en compte systématique des activités métaénonciatives et métalinguistiques encadrant leur emploi.

Dans un second temps, la communication s’arrêtera sur la question de la comparabilité des sources, préalable indispensable à toute visée plurilingue et/ou interculturelle. Excluant de facto toute approche reposant sur des textes traduits – ou pire encore sur des textes rédigés uniquement en anglais lingua franca – notre proposition visera à mettre en lumière les apports des corpus dits comparables (au sens de Teubert 1996), mais aussi les écueils potentiels à éviter lors de la constitution de telles ressources, en particulier celles relatives à des structurations de filière ou de secteur différentes d’une culture à une autre.

World premiere: the full collection of the Bulletin of the International Organisation of Vine and Wine (OIV) will soon be available online in an enhanced digital format

World premiere: the full collection of the Bulletin of the International Organisation of Vine and Wine (OIV) will soon be available online in an enhanced digital format

The Bulletin of the International Organisation of Vine and Wine has been published quarterly in paper form without interruption since 1928, and is an indispensable source of information for all those involved in the wine industry – scientists, professionals and enthusiasts alike. The project currently underway at the Maison des Sciences de l’Homme (MSH) in Dijon, which was awarded the tender by the French Digital Scientific Library (Bibliothèque Scientifique Numérique, BSN) aims to breathe new life into the collection. The MSH will not only produce a digital version of the paper journal, which is often hard to access, but will also include a number of powerful search tools that will enable users to perform targeted searches in millions of pages containing almost a century of information and regulations pertaining to vitiviniculture. Part of MSH Dijon’s PANDOR portal, this multidisciplinary resource can be explored via thematic indices (author, geographical location, vine variety, appellation, OIV Congress, etc.) but also in full text mode – an innovation that brings this valuable corpus into the era of Digital Humanities and Data Mining.

The International Organisation of Vine and Wine, which succeeded the International Vine and Wine Office in 2001, is an intergovernmental organisation focused on scientific and technical cooperation. It is made up of 46 Member States located around the world and also welcomes non-member states and a variety of organisations associated with vitiviniculture as observers. Among the OIV’s various scientific publications, the OIV Bulletin is highly respected in the field, which it explores in all its complexity: viticulture, oenology, vitivinicultural economics and law, and wine and health. The Bulletin features major scientific studies in these areas and also publishes reviews of the international vitivinicultural press. The new means of access that this project will offer will benefit researchers, professionals at various levels in the industry and consumers who want to learn more about the field.

The MSH in Dijon, a research federation under the auspices of both the Université de Bourgogne and the CNRS, has all the right tools and expertise for this project, thanks to their Archives-Literature-Digitisation platform. A highly sophisticated tool designed for use by researchers in Humanities and Social Sciences at the large Dijon campus, this platform is also certified at a national level. It is recognised as being one of the very few in France that provides an entire document processing chain, from original archived documents to data mining, and is part of the vast international Digital Humanities movement. This platform will form the « backbone » of the project, which will be developed in conjunction with teams of researchers from the different disciplines involved (law, history, communications, linguistics).

The OIV and the MSH in Dijon have formed a partnership to undertake this project, with the aim of making the data accessible online by June 2016. This project was approved under the 2014 BSN call for projects, which seeks to enhance the position of scientific heritage within higher education and research. It will make the infinite amount of information relating to the vine and wine field contained within the OIV Bulletins available to all, for the very first time.

This project is financed by:

  • French Ministry of Higher Education and Research (Call for project “Digital Scientific Library” 2014)
  • International Organisation of Vine and Wine (OIV)
  • Crédit Agricole Champagne-Bourgogne
  • Burgundy Region.

The research teams involved:

  • Maison des Sciences de l’Homme (MSH) in Dijon (USR CNRS-UB 3516)
  • Pôle Burgundy Vine and Wine
  • The UNESCO Chair in « Culture and Traditions of Wine » – University of Burgundy
  • Centre Georges Chevrier (UMR CNRS-uB 5605) – University of Burgundy
  • Centre Interlangues Texte Image Langage (EA 4182) – University of Burgundy
  • Laboratory Artéhis (Archeology, Hearth, History, Societies) (UMR CNRS-uB 2698) – University of Burgundy
  • University Institute for Vine and Wine Jules Guyot – University of Burgundy
  • Laboratory ADESS (Planning, development, environment, health and societies) (UMR 5185 CNRS) – University of Bordeaux Montaigne
  • Consortium Archives of the contemporary worlds – TGIR Huma-Num

Contact: Prof. Laurent Gautier, the program’s Scientific Coordinator and Scientific Director for the Centre for Thematic Digital Resources at MSH Dijon

Tel : 03 80 39 39 47 / 06 84 69 51 69

Email : Laurent.gautier@u-bourgogne.fr

Première mondiale : la collection complète du Bulletin de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) bientôt en ligne dans un format numérique enrichi

Première mondiale : la collection complète du Bulletin de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) bientôt en ligne dans un format numérique enrichi

Publié trimestriellement de façon ininterrompue en format papier depuis 1928, le Bulletin de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) est une source d’information incontournable pour tous les acteurs de la filière vin – scientifiques, professionnels, amateurs. Le projet en cours de développement à la MSH de Dijon, suite à son succès à un appel d’offres de la Bibliothèque Scientifique Numérique, vise à redonner une nouvelle vie à la collection complète non seulement en produisant une version numérique de la revue papier souvent difficile d’accès, mais en la dotant de puissants outils de recherche permettant des requêtes ciblées sur des millions de pages représentant presque un siècle de savoirs et de réglementations vitivinicoles. Intégrée au portail PANDOR de la MSH Dijon, cette ressource pluridisciplinaire pourra être interrogée à la fois par des index thématiques propres au domaine concerné (auteurs, lieux géographiques, cépages, appellations, congrès de l’OIV…) mais aussi en mode plein texte faisant du même coup entrer ce précieux corpus dans l’ère des Humanités Numériques et du Data Mining.

L’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin, qui a succédé en 2001 à l’Office International de la Vigne et du Vin, est un organisme intergouvernemental de coopération scientifique et technique. Elle compte 46 États membres répartis sur toute la planète et accueille comme observateurs d’autres territoires et des organisations diverses en lien avec le monde vitivinicole. Parmi ses publications scientifiques, le Bulletin de l’OIV occupe une place de référence pour la filière qu’elle aborde dans toute sa complexité : Viticulture, Œnologie, Économie et Droit vitivinicoles, ainsi que Vin et Santé. Le Bulletin réunit d’une part des travaux scientifiques majeurs issus de ces domaines et d’autre part une revue signalétique de toute la presse vitivinicole internationale. Le nouvel accès qui sera offert par le projet intéressera donc tout à la fois les chercheurs, les professionnels aux différents niveaux de la filière et les consommateurs désireux de compléter leurs connaissances.

La Maison des Sciences de l’Homme de Dijon, fédération de recherche sous la double tutelle de l’Université de Bourgogne et du CNRS, dispose des compétences et des outils idoines rassemblés au sein d’une plateforme d’archives-numérisation-documentation (ADN). Service de haut niveau à destination des chercheurs en Sciences humaines et sociales du Grand campus dijonnais, cette plateforme est également labellisée au niveau national et reconnue pour être l’une des seules en France à réaliser l’ensemble de la chaîne de traitement des documents : du document d’archives original à la fouille de documents (Data Mining) constitutive du vaste mouvement international des Humanités Numériques. Elle sera la « cheville ouvrière » de ce projet, qui sera coconstruit avec l’équipe de chercheurs des différentes disciplines impliquées (droit, histoire, communication, linguistique).

L’OIV et la MSH de Dijon ont conclu un partenariat qui permet la bonne réalisation de ce projet afin de rendre les données accessibles en ligne en juin 2016. Projet labellisé dans le cadre de l’appel à projets BSN 2014 qui vise à développer la valorisation du patrimoine scientifique de l’enseignement supérieur et de la recherche, il s’agit de mettre à disposition de tous et pour la première fois l’infinie source d’informations relatives à la vigne et au vin que représentent les Bulletins de l’OIV.

Ce programme est financé par :

  • Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (appel à projets « Bibliothèque Scientifique Numérique » 2014)
  • Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)
  • Crédit Agricole Champagne-Bourgogne
  • Région Bourgogne.

Les équipes de recherche impliquées :

  • Maison des Sciences de l’Homme de Dijon (USR CNRS-UB 3516)
  • Pôle Bourgogne Vigne et Vin
  • Chaire UNESCO « Culture et Traditions du Vin » – Université de Bourgogne
  • Centre Georges Chevrier (UMR CNRS-uB 5605) – Université de Bourgogne
  • Centre Interlangues Texte Image Langage (EA 4182) – Université de Bourgogne
  • Laboratoire Artéhis (Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés) (UMR CNRS-uB 6298) – Université de Bourgogne
  • Institut Universitaire de la Vigne et du Vin Jules Guyot – Université de Bourgogne
  • Centre Aquitain d’Histoire du Droit – Université de Bordeaux
  • Laboratoire ADESS (Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Sociétés) (UMR 5185 CNRS) – Université Bordeaux Montaigne
  • Consortium Archives des Mondes Contemporains de la TGIR Huma-Num.

Contact : Pr Laurent GAUTIER, Coordinateur scientifique du programme et responsable scientifique du Centre de Ressources Numériques Thématique de la MSH Dijon

Tél : 03 80 39 39 47/06 84 69 51 69

Courrier électronique : laurent.gautier@u-bourgogne.fr